Marie-Sophie Lacarrau au 13h de TF1 : "Je ressens de la pression, pas du stress"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La journaliste prend aujourd’hui les commandes du JT de la mi-journée, après 33 ans de règne de Jean-Pierre Pernaut.

 Elle change de chaîne mais pas d’horaire. Marie-Sophie Lacarrau était le visage du 13h de France 2 depuis quatre ans, lorsque TF1 lui a proposé en septembre dernier de succéder au taulier Jean-Pierre Pernaut : "J’ai tout de suite su que c’était une proposition à étudier très vite. Et j’ai dit oui après avoir visionné en replay plein de journaux de Jean-Pierre. Je me suis projetée dans ce journal". Au grand dam de France Télévisions, qui lui impose alors de partir sur-le-champ, sans pouvoir dire au revoir aux téléspectateurs.

À TF1, Marie-Sophie Lacarrau évoque "une transition unique dans l’univers des médias. J’ai eu deux mois pour me préparer, échanger avec Jean-Pierre, rencontrer les correspondants en régions. On était dans un passage de relais de luxe !" Loin de l’ambiance délétère au moment de l’arrivée de Laurence Ferrari pour remplacer Patrick Poivre d’Arvor en 2008.

Un journal dans la lignée de celui de son prédécesseur

À quelques heures de son premier journal sur TF1, la jeune femme de 45 ans a hâte d’entendre le générique : "L’impatience est en train de montrer. Pas trop la boule au ventre, ce n’est pas dans ma nature. Mais c’est une pression de succéder au monument Jean-Pierre Pernaut. Il est la personnalité préférée des Français, assis sur ce fauteuil depuis 33 ans ! J’espère m’y installer longtemps". Son JT ressemblera beaucoup à celui de son prédécesseur, avec une ouverture sur la météo, pourquoi pas quelques commentaires personnels "à la Pernaut" et bien sûr la priorité au terroir, au patrimoine, à la proximité avec les Français : "Ce n’est pas une contrainte pour moi parce que je viens des régions : je suis née dans l’Aveyron, j’ai grandi à Perpignan, je vivais encore dans la campagne toulousaine il y a quatre ans. La vie en région, c’est aussi ce qui m’a construite."

 

Vous êtes à nouveau en ligne