M6 promet "une belle rentrée avec des saisons inédites de séries"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Malgré les économies annoncées suite à la crise du Covid, la chaîne ne rognera pas sur ses acquisitions.

M6 lance ce vendredi soir sa série de l'été : Reef Break, avec Poppy Montgomery, vue dans FBI Portés disparus. "Elle incarne un personnage féminin très moderne, qu'on n'a pas l'habitude de voir sur les chaînes françaises", confie Bérengère Terouanne, la directrice des acquisitions du groupe. C'est donc elle qui achète les séries, les fictions, les films diffusés sur M6, W9 et 6Ter. Ses critères : "Des personnages auxquels les gens s'attachent, quel que soit le type d'histoire. On essaie finalement de ne pas avoir trop de critères !"

Avec l'arrêt des tournages pendant trois mois en raison du coronavirus, la chasse aux concepts s'annonce plus compliquée que d'habitude, en tout cas les nouveautés vont arriver avec du retard : "Il va y avoir un décalage de 4 à 6 mois. Mais comme les tournages ont repris dans des délais raisonnables, on va pouvoir faire une belle rentrée avec des saisons inédites de séries". Par exemple, Bull, 9-1-1 ou The Rookie. Force est de constater que M6 reste très attachée aux productions américaines. 

Des films même le samedi soir

Côté films, il y aura aussi de la nouveauté puisque le groupe anticipe de quelques jours ou semaines la parution du décret supprimant les jours interdits de cinéma à la télé. Désormais, les chaînes auront le droit de diffuser des longs-métrages quand elles le souhaitent, notamment le samedi soir. M6 a choisi d'étrenner cette liberté avec Le Petit Nicolas le 11 juillet. "On va voir comment le film sera accueilli dans cette nouvelle case. Je ne sais pas si nous programmerons du cinéma tous les samedis, mais ce qui est sûr, c'est que quand il y en aura, il s'agira uniquement de films coproduits par M6", précise Bérengère Terouanne.

Vous êtes à nouveau en ligne