"L’effondrement" sur Canal + : à quoi ressemblerait la fin de notre civilisation ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le collectif "Les Parasites" alerte, dans une mini-série, sur le chaos qui nous attend.

Huit épisodes, huit personnages, huit lieux : comment survivre au chaos engendré par une pénurie de nourriture et de ressources énergétiques ? L’Effondrement montre la panique qui s’empare de chacun, l’égoïsme des uns et la solidarité des autres.

"C’est forcément anxiogène", admet sur franceinfo Jérémy Bernard, coréalisateur avec Guillaume Desjardins et Bastien Ughetto. Ces youtubeurs sévissent depuis 2014 avec des courts-métrages engagés sur les dérives de notre société. "Nous, on pense que l’effondrement est déjà arrivé et que ça va se déliter petit à petit. On a fait la série pour alarmer et lancer un débat", explique Jérémy Bernard.

Un tournage écoresponsable

Le collectif a tenu à faire un tournage écoresponsable : pas de viande, ni de gobelets en plastique, le moins de camions possibles, du co-voiturage. Il promettait le bilan carbone le plus faible de l’audiovisuel. Tout le monde a joué le jeu, y compris les acteurs connus comme Audrey Fleurot, Thibault de Montalembert et Philippe Rebbot. "Canal va essayer de pousser tous les tournages à faire comme nous", selon Jérémy Bernard.

L’Effondrement, tous les lundis à 22h40 sur Canal +.

Vous êtes à nouveau en ligne