"Le succès de D8 doit beaucoup à Cyril Hanouna" (Ara Aprikian)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est la nouvelle "chaîne qui monte". D8 fête ses six mois d'existence mercredi 10 avril dans la bonne humeur, mais les yeux rivés sur les chiffres de Médiamétrie. Avec 3,2% de part d'audience, la chaîne est passée devant W9 pour la première fois en mars.

"Le lancement est réussi" , résume Ara Aprikian, le président de D8 qui se félicite d'avoir placé D8 dans le peloton de tête de la TNT . "Nous sommes 2e chaîne de la TNT, et même première chaîne sur nos cibles prioritaires que sont les 25/49 ans et les CSP+" . Il y a 6 mois, D8 s'était fixé un objectif de 4% de part d'audience trois ans après le lancement. C'est bien parti avec 3,2% en mars , "on est largement en avance sur notre projet" résume Ara Aprikian. Seule véritable ombre au tableau, l'échec du jeu d'aventures "Amzaing Race", lancée "trop tôt" d'après le patron de la chaîne.

Le phénomène Hanouna

L'un des moteurs de la croissance de D8 s'appelle aujourd'hui Cyril Hanouna. Avec "Touche pas à mon poste", chipée à France 4, et "Nouvelle Star", il enchaîne les succès d'audience. Avec "Touche pas à mon poste", l'audimat a dépassé plusieurs fois le million de téléspectateurs : "les performances de Cyril Hanouna ont été multipliées par 2,5 entre le lancement et aujourd'hui. C'est un vrai phénomène en access-prime-time " se félicite Ara Aprikian. Quant à savoir si D8 est devenue dépendante à son animateur: "Non, mais le succès de D8 doit beaucoup à Cyril Hanouna, mais pas que [...] On a les magazines de Guy Lagache qui fonctionnent très bien et que sont de grande qualité, on a le Grand 8 qui après des débuts un peu difficiles connaît un vrai succès dans sa nouvelle case . On a une offre variée, d'une chaîne de divertissement mais généraliste" .

Pour fêter ses 6 mois d'existence, D8 inaugure le "Grand Switch". Toute la journée du mercredi 10 avril, les animateurs échangeront leurs émissions.

 

Vous êtes à nouveau en ligne