Le repreneur de La Tribune veut mieux couvrir l'actualité régionale

C'était une décision très attendue. Le tribunal de commerce de Paris a choisi le repreneur du journal La Tribune. Il s'agit du groupe de presse régional France Economie Régions, associé au groupe Hi-Média. Il a pour projet de transformer en quotidien en hebdomadaire, de développer le site Internet et de mieux ancrer La Tribune en région.

C'était une étape particulièrement importante aujourd'hui pour la Tribune. Le dernier numéro du quotidien économique est sorti ce matin dans les kiosques. Quelques heures plus tard, la justice a décidé de remettre l'avenir du journal entre les mains du groupe de presse régional France Economie Régions, associé au groupe Hi-Média.

50 salariés gardés sur un total de 165

Des deux candidats à la reprise, c'était celui qui avait la préférence des salariés. Tout d'abord parce que son plan social est un peu moins sévère que celui prévu par l'autre candidat : 50 salariés vont être gardés sur un total de 165. France Economie Régions prévoit par ailleurs de garder une version papier du journal - pas une version quotidienne, comme c'était le cas jusqu'à aujourd'hui, mais une version hebdomadaire, qui paraîtra le vendredi, doublée d'un site Internet d'actualité économique. Une petite consolation pour les salariés de la Tribune.

Le nouveau repreneur veut miser beaucoup sur le site Internet. L'objectif est passer de 2 à 3 millions de visiteurs d'ici 2013. Jean-Christophe Tortora, président de France Economie Régions et donc
nouveau président du groupe la Tribune, souhaite également élargir le lectorat de la Tribune, jusqu'à présent trop centré sur la région parisienne : "Dès février, on aura 10 journalistes permanents installés dans les 10 plus grandes villes de France. Il faut couvrir l'actualité économique régionale."

Pour réussir ce "nouveau départ" , le repreneur va investir 7 millions d'euros dans la Tribune. Le premier numéro de l'hebdomadaire devrait paraître début avril.

Vous êtes à nouveau en ligne