Laurent Ruquier : "je suis un homme de la voix plus que de l'image"

Alors qu'il se prépare à remplacer Philippe Bouvard aux "Grosses Têtes", Laurent Ruquier publie son autobiographie. Dans "Radiographie", l'animateur évoque sa passion pour la radio.

C'est une petite révolution dans le paysage radiophonique. Philippe Bouvard a présenté aujourd'hui les "Grosses têtes" pour la dernière fois. Diffusée depuis 1977 sur RTL, l'émission est l'une des plus anciennes de la radio française. A 84 ans, Philippe Bouvard laisse sa place - à regret d'ailleurs - à Laurent Ruquier.

S'il est plus jeune, Laurent Ruquier n'a rien d'un débutant : cela fait 25 ans qu'il écume les studios de radio, d'abord au Havre, sa ville d'origine, ensuite à Europe 1 et à France Inter. L'animateur vient d'ailleurs de raconter ses mémoires radiophoniques dans un livre, "Radiographie", véritable déclaration d'amour au micro.

"Tout est toujours parti de la radio"

"La radio a toujours fait partie de sa vie. Elle me permettait de tromper l'ennui quand j'étais adolescent, elle m'a permis de sortir du métier traditionnel - comptable - auquel j'étais destiné. Tout est toujours parti de la radio. La télévision, c'est facultatif : tant mieux quand ça marche, tant pis quand ça ne marche pas" raconte Laurent Ruquier. "Je ne suis pas un homme de l'image. Je suis capable d'écrire un scénario de film mais je serais incapable de réaliser un film. Même l'humour visuel, j'y suis moins sensible qu'à l'humour du texte. Je suis avant tout un homme de la voix, du son, plus que de l'image." Ce qui n'empêchera pas l'animateur d'être de retour sur le petit écran à la rentrée, avec une nouvelle saison de "On n'est pas couché" le samedi soir sur France 2.

"Radiographie" de Laurent Ruquier est publié aux éditions Cherche-Midi.

France 2 consacrera une soirée spéciale à Philippe Bouvard, vendredi soir : "Les Grosses Têtes, nos 37 ans de bonheur" à 20h45.