Laurent Mauriac, cofondateur du site économique Brief.eco : "Nous nous assignons une mission citoyenne"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Laurent Mauriac, cofondateur de Brief.eco, était l'invité de Célyne Baÿt-Darcourt lundi dans "Info médias". Le nouveau magazine a pour objectif d'aider les Français à mieux suivre et comprendre l'actualité économique. 

Réconcilier les Français avec l’actualité économique : c’est ce que promet Laurent Mauriac, cofondateur du magazine Brief.eco et invité de Célyne Baÿt-Darcourt dans l’"Info médias" lundi 4 juin 2018.

Laurent Mauriac relève la contradiction entre l’importance accordée à l'économie par les Français et le fait qu'ils soient "perdus, découragés et trouvent souvent que l’information économique est un peu opaque." "L'idée de Brief.eco est de construire une passerelle entre le grand public et la compréhension de l’économie", poursuit le cofondateur du magazine.

Une mission citoyenne 

Pour cela, le nouveau média se propose d'envoyer chaque mercredi, par mail, l'essentiel de l’actualité économique de la semaine. Le site sera également actualisé et enrichi avec un glossaire afin que les internautes puissent découvrir de nouvelles notions en économie. 

"L’idée est d’être très synthétique et le mail s’y prête particulièrement bien. On utilise le courrier électronique avec Brief.me depuis trois ans, et on s’aperçoit que c’est un moyen très simple de contacter les gens, qu’il n’y a rien à installer. C’est cette simplicité d’emploi qui nous a fait choisir le courrier électronique", explique Laurent Mauriac.

Le magazine cible l’ensemble des Français, bien que les lycéens constituent un cœur de cible : "On s’assigne une mission citoyenne. Cela concerne toute la population, en particulier les lycéens. Pour symboliser cet engagement fort, on a décidé d’offrir la première année de Brief.eco à tous les lycéens qui nous en feront la demande sur le site, avant le 30 septembre.", annonce Laurent Mauriac. 

Mettre l'information en perspective

Brief.eco est la déclinaison de Brief.me, un magazine plus généraliste, traitant de l’actualité dans son ensemble. Selon Laurent Mauriac, un grand nombre de personnes se sentent noyées par l’information, manquent de repères pour identifier les données les plus pertinentes en économie. 

"L’information et l’information numérique notamment est omniprésente mais n'est pas organisée, hiérarchisée. Nous avons pour mission, une fois par jour, de remettre les choses en perspective, dans leur contexte, et apporter des explications pas toujours présentes dans les informations qui relatent uniquement des faits bruts", dit-il.

Vous êtes à nouveau en ligne