La série "Un village français" mêle "l'Histoire et les petites histoires"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

France 3 lance ce soir la cinquième saison de la série "Un village français", qui plonge les habitants de Villeneuve dans les tourments de l'année 1943. Une excellente série qui mêle habilement les destins individuels aux grands remous de la Seconde guerre Mondiale et qui rencontre le succès, dans un pays où l'histoire est très souvent synonyme de bonnes audiences.

Elle fait partie de ces quelques séries françaises haut de gamme, qui n'ont pas à rougir face à la concurrence internationale. "Un village français" raconte le quotidien des habitants de Villeneuve, une sous-préfecture fictive du Jura, pendant l'Occupation allemande. Chaque saison représente une année, et cette cinquième saison nous plonge donc dans l'année 1943 : la guerre est à un tournant, le STO est institué et les jeunes de Villeneuve prennent le maquis par milliers.

Le risque, quand on fait une série sur la Seconde guerre mondiale, était de verser dans la leçon d'histoire, d'être compiler toute une époque dans quelques heures de film. Un écueil qu'a voulu justement éviter Frédéric Krivine, le créateur de la série : "notre marque de fabriquer, c'est de mêler l'Histoire et les petites histoires. Raconter les petits tracas et les petits bonheurs de la vie qui s'entrechoquent avec ce grand mouvement qu'est l'Occupation. A cette époque, la mort rôde, mais on s'aime et on s'ennuie aussi."

Les chaînes privées se lancent dans les émissions historiques

La série, qui rassemble 3,5 millions de fidèles, peut compter sur l'engouement des Français pour l'histoire. Qu'il s'agisse d'une série ou d'un documentaire, pour peu que cela parle de De Gaulle ou de Louis XIV, le succès est quasiment assuré. Parmi les exemples : "Secrets d'histoire", l'émission de stéphane bern, "Métronome" de Lorant Deutsch ou encore "Apocalypse hitler" qui a battu tous les records avec 6 millions de téléspectateurs.

Si le service public en a fait une spécialité, les chaînes privées s'y mettent aussi cette année : M6 comptera sur Mac Lessgy pour raconter la vie quotidienne des Français dans l'Histoire, Chérie 25 proposera à Christine Bravo de dessiner les grandes figures féminines du passé et TF1 prépare une série sur la Résistance. Sans compter tous les programmes prévus l'an prochain pour célébrer le centenaire de la guerre 14-18. France 3, notamment, lancera une grande série intitulée "Ceux de 14".

Vous êtes à nouveau en ligne