Jean-Luc Reichmann : "On se doit, nous, parents, de mettre en alerte les téléspectateurs" sur le harcèlement

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Jean-Luc Reichmann revient dans une saison inédite de "Léo Mattéï, brigade des mineurs" à partir de jeudi soir sur TF1. Il était l'invité de franceinfo.

Léo Mattéï reprend du service à la brigade des mineurs dès ce jeudi à 21 heures sur TF1. Les six nouveaux épisodes nous plongent notamment dans "le milieu scolaire, ils intéressent les enfants, il y a aussi un procès en ligne de mire", celui d'un homme qui a séquestré la fille de Léo pendant huit ans. 

Prévention et accompagnement

Pressions sur des élèves en école hôtelière, disparition d'une jeune danseuse, naissance sous X... "Toutes les histoires racontées" dans cette nouvelle saison "peuvent nous arriver, parents", raconte Jean-Luc Reichmann, qui incarne Léo Mattéï, commandant de police de la brigade des mineurs de Marseille. "Cela fait partie de notre société actuelle, c'est de la prévention et de l'accompagnement", poursuit le comédien.

Scotchés sur leurs écrans

"Le harcèlement ça existe, que ce soit par les écrans ou à l'école. On se doit nous, parents, de faire passer de beaux messages et de mettre en alerte les téléspectateurs", explique Jean-Luc Reichmann, qui s'interroge sur de nouveaux usages auxquelles les parents doivent faire face : "Comment on va accompagner nos enfants face à cette nouvelle génération de multi-écrans auxquels ils sont scotchés en permanence ?"

Pour revoir l'interview en intégralité :

Vous êtes à nouveau en ligne