Isabelle Ithurburu, présentatrice du "Tube" sur Canal + : "Je travaille en totale liberté"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Isabelle Ithurburu, invitée d'"Info médias" vendredi sur franceinfo, entame une deuxième saison du "Tube" sur Canal +, magazine sur les médias. "Il n’y a pas besoin d’aller chercher la petite info qui va gratter ou déranger, ou la phrase qui va faire mal", explique-t-elle.

La journaliste de sport et animatrice de télévision Isabelle Ithurburu entame sa deuxième saison à la tête d’un magazine d’actualité des médias, "Le Tube", en clair sur Canal + chaque samedi à 12h45. Un domaine difficile à traiter quand on est partie prenante, reconnaît Isabelle Ithurburu.

"Canal fait souvent l’actu. Canal a souvent été précurseur dans ce genre d’émission, explique Isabelle Ithurburu, vendredi 30 mars sur franceinfo. Canal est bien placé pour traiter des médias. Je sens qu’il y a une neutralité. On a aucun souci pour avoir des invités. Tous les acteurs des médias de chaque chaîne sont contents de venir dans "Le Tube", se sentent libres de parler", poursuit la journaliste sportive et animatrice de télévision.

La méthode "bienveillante" 

Isabelle Ithurburu se sent totalement libre dans l'exercice de son métier. "C’est l’ADN des émissions de médias de Canal qui a permis qu’on réussisse à garder notre liberté", note la journaliste. "Moi en tout cas, je suis en totale liberté, même quand parfois il y a des soupçons. On ne nous impose rien." 

Pas question pour elle de malmener les invités. "On est assez intelligents pour savoir qu’il y a des choses qui pourraient être mal vues ou sulfureuses ou qui ne servent pas à l’émission. C’est une émission de média au sens large. Il n’y a pas de buzz. Il n’y a pas le clash. Il n’y a pas besoin d’aller chercher la petite info qui va gratter ou déranger, ou la phrase qui va faire mal. On essaie d’avoir des infos, mais on le fait de manière bienveillante et du coup la chaîne nous laisse en totale autonomie."