Info Médias. Léa Salamé : "Ce qui m'importe, c'est qu'on sorte de la langue de bois"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Léa Salamé, seule aux commandes de "L'Emission politique" dans une version remaniée, sur France 2, est l'invitée d'"Info Médias" sur franceinfo.

La journaliste Léa Salamé est l'invitée d'"Info Médias" de Didier Si Ammour jeudi 25 janvier sur franceinfo. Elle présente une version qui se veut "redynamisée" de "L'Emission politique" sur France 2 le jeudi soir à 20h55. "Je sais qu'il y a un ADN : la politique. Et la politique, les Français adorent ça, estime la journaliste. C'est vrai qu'ils en ont eu trop peut-être pendant une année électorale complètement folle, chaotique, et qu'après chaque année électorale, il y a peut-être un ras-le-bol de la politique. Mais on aime le débat d'idées. Il y a encore beaucoup de sujets qui ne sont pas tranchés."

La première émission, avec Edouard Philippe, a fait un carton d’audience, 3,3 millions de téléspectateurs, hors année électorale, parce qu’il y avait un appétit de savoir qui est cet homme, qu’on ne connaît pas.

Léa Salamé

franceinfo

Pas de raison selon elle que l'intérêt ne se renouvelle pas jeudi 25 janvier, pour cette "Emission politique" dont l'invité est Laurent Wauquiez. "J’attends de voir ce qu'il va donner. Il n’est pas connu par les Français", précise-t-elleLe président des Républicains reste pour elle "une énigme", dont on ne sait pas ce qu'il pense "vraiment".

Ce qui intéresse particulièrement Léa Salamé, c’est la variation de "moments" durant l'émission, avec des questions de journalistes, du public, un invité mystère et un "duel politique". "Ce qui m’importe, c’est que ce soit imprévu et qu’on sorte de la langue de bois, facile, et qu’il y ait des moments", souligne-t-elle. Dans les nouveautés, il y a "l’after", l’après interview, "un débat d’idées". "J’adore le débat d’idées, je trouve que c’est une passion française et qu’il n’y en avait plus sur France 2."

Vous êtes à nouveau en ligne