Info Médias. Des séries au féminin

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Deux séries sont à signaler. La première "Orange is the new black" sur Netflix, la deuxième "Un autre regard" sur TF1. Ces séries mettent en avant des femmes.

Comme toutes les semaines, on fait un tour d'horizon des séries à ne pas rater à partir de vendredi 9 juin avec un programme très féminin. 

Nouvelle saison pour Orange is the new black 

Evoquons d'abord la célèbre prison de Lichtfield pour la nouvelle saison de Orange is the new black. Lichtfield, ses barbelés, ses tenues oranges, ses gardiens plus ou moins compétents et surtout ses détenues, des centaines de femmes, rien que des femmes de toutes origines, de tous âges. Des femmes qui ont subi pendant les quatre premières saisons la dureté de la vie carcérale. À la fin de la saison 4, l'une des détenues meurt d'ailleurs à cause d'un gardien et ça met le feu à la prison.  

Il y a toujours ce mélange d'humour et de gravité, ce mélange de réalisme et de comédie qui a fait le succès de la série. C'est vrai que c'est sans doute une saison plus sombre, plus engagée aussi que les autres. Il n'est pas interdit d'y voir un message plus général sur la condition des femmes.

Des personnages attachants

Cette révolte était une bonne idée. Elle permet de redonner du souffle à la série. Ce n'est pas facile de se renouveler quand on est tout le temps dans le même décor, tout le temps avec les mêmes personnages. Il y a quelques longueurs quand même, surtout au début de la saison mais ça reste une valeur sûre, surtout grâce à sa galerie de personnages vraiment très attachantes. 

La saison 5 disponible depuis vendredi 9 juin sur la plateforme américaine Netflix avant une diffusion prochaine sur Numéro 23 puisque la chaîne a acheté les droits de la série. 

Juste un regard ou la vie ordinaire d'une famille ordinaire

Juste un regard et toute une vie bascule. C'est le pitch de cette série qui raconte la vie ordinaire d'une famille ordinaire. Un jour la femme Eva tombe sur une vieille photo où elle croit reconnaître son mari et queqlues heures plus tard son mari disparaît. Et c'est Eva qui va mener l'enquête pour retrouver l'homme qu'elle aime même si visiblement il cache quelques secrets. Cette histoire rappelle sans doute des souvenirs aux fans de polars car c'est une adaptation d'un roman de Harlan Coben. Ça commence à devenir une habitude pour le romancier américain qui est très lu ici en France et qui a donc une nouvelle fois choisi la France pour adapter l'un des romans. Il y a eu Ne le dis à personne le film de Guillaume Canet. Une chance de trop avec Alexandra Lamy  et désormais cette série Juste un regard interprétée par Virginie Ledoyen.

Ça fonctionne bien avec une adaptation plutôt solide, bien réalisée, sans être follement originale, bien interprétée. Thierry Neuvic dans le rôle du mari taiseux et plein de secrets, Virginie Ledoyen en mère de famille sans histoire qui se révèle super-héroïne et c'est plutôt crédible. C'est un peu sage mais ce n'est pas si mal. 

Première diffusion sur TF1, jeudi 15 juin.