Hugues Nancy, réalisateur de "Charlie, le journal qui ne voulait pas mourir" : "J’avais besoin de me confronter à ce traumatisme collectif"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le documentaire retrace le demi-siècle d’existence de "Charlie Hebdo", de sa naissance jusqu’au procès des attentats de 2015 à l’automne dernier.

Les images du procès ne seront visibles que dans 50 ans. Pourtant, on y assiste presque en visionnant Charlie, le journal qui ne voulait pas mourir . Hugues Nancy a choisi de montrer les illustrations faites par le dessinateur François Boucq lors des audiences auxquelles il a assisté, chaque jour pendant trois mois.

Face à sa caméra, les rescapés du 7 janvier racontent pour la première fois publiquement les détails de cette journée tragique, comme ils l’ont fait devant le tribunal : "Reconstituer ce qui s’est passé ce jour-là est glaçant, mais c’est aussi important pour nous tous de nous confronter à cette journée du 7 janvier. Pour moi, ça été un vrai choc d’assister à tous ces témoignages. Ce qui s’est passé dans cette salle d’audience était extraordinaire, je pense que c’était le bon moment pour les survivants de l’attaque de raconter leur vérité", confie Hugues Nancy.
Il dévoile aussi les nouveaux locaux de Charlie Hebdo : "Un bunker ! Mais une fois passée la première impression, il y a la vie joyeuse d’une rédaction."

Charlie, le journal qui ne voulait pas mourir est diffusé sur France 5, mardi 26 février, à 20h50.

Vous êtes à nouveau en ligne