Hugo Clément : "La meilleure manière de sauver les espèces en danger, c'est de leur foutre la paix !"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le journaliste de France 2 revient avec un 3e numéro de son magazine "Sur le front", consacré aux animaux menacés.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Du Jura au Congo, de l'Espagne à l'estuaire de la Gironde, Hugo Clément nous emmène à la rencontre de celles et ceux qui ont fait de la protection des écosystèmes le combat de leur vie. Comme Gilles, qui recueille dans son refuge une femelle lynx, Mona, grièvement blessée à son arrivée, et renvoyée à la vie sauvage après des mois de soins. "C'est un film porteur d'espoir. On montre des femmes et des hommes qui se battent et qui sauvent des vies animales. Cela montre qu'une espèce menacée n'est pas une espèce condamnée", explique le reporter. 

L'ONU estime qu'un million d'espèces animales et végétales sont menacées de disparition. Toutes les 20 minutes, une espèce s'éteint. "C'est le début de la 6e extinction de masse, selon les scientifiques. C'est une alerte rouge ! Et cette crise nous menace, nous les hommes". Les activités humaines sont responsables de cette catastrophe : déforestation, expansion agricole et urbaine, pollution, chasse, pêche, braconnage. Mais on peut encore renverser la tendance. Il suffit de laisser la nature tranquille. On l'a vu pendant le confinement : les animaux sauvages sont apparus dans les villes. 

Fibre écolo

Hugo Clément signe là son 3e documentaire pour France 2, après deux épisodes sur les océans puis les glaciers. "Ma fibre écolo s'est construite progressivement, au fil de mes reportages. J'ai commencé aux JT de France 2. Quel que soit le sujet que je traitais, une thématique récurrente revenait : l'environnement. Je me suis rendu compte que c'était la mère des batailles. Je pense que l'information a un rôle indispensable à jouer dans le combat pour le climat et la biodiversité". Que pense-t-il du succès des écologistes aux municipales ? " Je suis content de voir que les candidats, quelle que soit leur étiquette, qui mettent l'écologie au coeur de leur programme réussissent à arriver en tête, c'est un bon signal".Hugo Clément reviendra à la rentrée avec Sur le front des forêts.

Vous êtes à nouveau en ligne