France Télévisions favorable à des Jeux Paralympiques "en même temps que les JO"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les critiques se multiplient depuis quelques jours : le dispositif prévu par France Télévisions pour les Jeux Paralympiques, qui s'ouvrent ce soir à Londres, est beaucoup plus modeste que celui déployé pour les Jeux Olympiques. Le patron des sports du groupe, Daniel Bilalian, livre ses arguments.

Rien de comparable avec les 300 heures de direct offertes par France Télévisions pendant les Jeux Olympiques. Le dispositif proposé pour les Paralympiques est beaucoup plus modeste : les cérémonies d'ouverture et de clôture sur France Ô, un magazine quotidien d'une demi-heure sur France 2, le bilan de la journée tous les soirs pendant une heure sur France 3 mais aucune épreuve retransmise en direct.

Cette différence de traitement provoque la colère de certains athlètes handisport qui s'estiment marginalisés. Une pétition a été lancée sur Internet. Et aujourd'hui le CSA, par la voix de Rachid Arhab, invite France Télévision à diffuser en direct au moins les compétitions de tennis ou de rugby, particulièrement "spectaculaires" .

Le patron des sports de France Télévisions, lui, affirme que le groupe "fait déjà beaucoup pour éviter que le handisport soit marginalisé" . Daniel Bilalian estime cependant que la création d'une "chaîne 100% sport" - pour laquelle il milite depuis longtemps - permettrait d'offrir une meilleure place aux Jeux Paralympiques. Comme cette chaîne n'est pas à l'ordre du jour, il a une autre solution : décaler la date des Jeux Paralympiques, qui arrivent trop tard : "L'engouement autour des JO s'est estompée, c'est la rentrée, les téléspectateurs ne sont plus aussi assidûs qu'au mois d'août. Nous, on propose que ce soit juste avant ou juste après les JO. Ou mieux, en même temps. Le CIO devrait réfléchir à cela."

Vous êtes à nouveau en ligne