Finale de Top Chef : "Une conclusion complètement ancrée dans son époque"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le contexte de confinement pour la 11e saison a permis au programme culinaire de bénéficier de fortes audiences mais a obligé à la production à enregistrer la phase de révélation du gagnant en respectant les mesures sanitaires. 

Après 18 semaines de compétition entre cuisiniers, le télécrochet culinaire, qui a enregistré des records d’audience avec le confinement, touche à sa fin. La finale opposera David à Adrien, deux chefs au style très différent. Le premier a "la maîtrise et l'expérience d'un chef étoilé" , le second est "un chef un peu plus fou, très polyvalent, qui n'hésite pas à surprendre ses convives", explique Stéphane Rotenberg, l’animateur de M6.

Les candidats seront "jugés par le public" car départagés par cent bénévoles de la Croix-Rouge, en plus du jury de chefs (Philippe Etchebest, Hélène Darroze, Michel Sarran et Paul Pairet). "La révélation du gagnant a été enregistrée en plein confinement, donc dans des conditions particulières, précise Stéphane Rotenberg, Cela perd en émotion" mais en fait "une conclusion complètement ancrée dans son époque". L'animateur se réjouit surtout que Top Chef soit maintenant "complétement intégrée dans le paysage culinaire, (...) tous les grands chefs viennent, y compris des étrangers". 

Vous êtes à nouveau en ligne