Edouard Deluc : "Le déclassement, c’est une menace sourde qui pèse beaucoup, on vit avec, on s’en accommode"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Coauteur de la comédie sociale "Temps de Chien" diffusée sur Arte, le réalisateur Edouard Deluc nous emmène dans les mésaventures de deux loosers.

Edouard Deluc, le réalisateur et coauteur de la comédie sociale "Temps de Chien" diffusée sur Arte nous emmène dans les mésaventures de deux loosers. D'abord un capitaine de bateau mouche confronté à un divorce qui "va se retrouver progressivement déclassé". Ensuite un jeune musicien qui "fait face à un monde assez compliqué". L’occasion d’aborder le sujet de la précarité, "sans qu’on la nomme complètement", "sans qu’on l’identifie". Mais "on vit avec", souligne Edouard Deluc.

Avec Philippe Rebbot en personnage central, un comédien proche de l’auteur pour qui "il y a dans la justesse du film quelque chose qui vient de (leur) proximité". Ce thème du déclassement reste toutefois abordé avec légèreté, à travers la comédie sociale, car "la vie est semée d’embûches, l’élégance, c’est d’en rire le plus souvent possible".

Vous êtes à nouveau en ligne