Documentaire sur Pigalle : "Il reste le décor mais on a viré les acteurs, on a viré le peuple"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le journaliste David Dufresne nous offre une plongée dans le sulfureux Pigalle mercredi 27 mars sur Arte. Entre images d’archives et témoignages de ceux qui y ont vécu, le documentaire montre comment ce quartier parisien a évolué en un siècle. 

David Dufresne, réalisateur du documentaire Le Pigalle, une histoire populaire de Paris, a découvert ce fameux quartier du nord de Paris quand il était jeune : "J'avais 18 ans, j'arrivais de Poitiers, et je découvrais le monde adulte". Trente ans plus tard, il a voulu raconter l'évolution de Pigalle : du QG des peintres impressionnistes à la drogue et à la prostitution, en passant par le cinéma et la musique. "Truffaut, Melville, Zazie dans le métro... Le cinéma s'est inspiré de Pigalle".

Il regrette la gentrification récente du quartier. "C'est un quartier tourné autour du plaisir, sous toutes ses formes." Mais aujourd'hui, déplore-t-il, "il reste le décor mais on a viré les acteurs, on a viré le peuple". 


Pour revoir l'émission en intégralité :

RADIO FRANCE

Le Pigalle, une histoire populaire de Paris, sur Arte le 27 mars à 22h50.

Vous êtes à nouveau en ligne