Derrière les portes de l'église Saint-Nicolas du Chardonnet

Arte diffuse ce soir "Nos fiançailles", un documentaire sans préjugés sur la vie des jeunes catholiques traditionalistes.

C'est un endroit bien particulier. L'église Saint Nicolas du Chardonnet, dans le Ve arrondissement de Paris, est le lieu de culte des catholiques traditionnalistes voire intégristes : messe en latin, idées royalistes et discours qui flirte souvent avec l'extrême droite. Sur ce genre de sujet, on peut facilement faire un documentaire à charge, relayer les nombreuses polémiques qui entourent cette communauté. Ce n'est pas le cas de ce film, qui se refuse à tout jugement. Les deux réalisatrices, Chloé Mahieu et Lila Pinell, voulaient comprendre comment vivent les jeunes paroissiens de Saint Nicolas du Chardonnet : "quels sont leurs loisirs, qu'ont-ils fait comme études, quels sont les rapports entre les filles et les garçons... On ne voulait pas aborder les questions religieuses ou politiques de manière frontale, mais aller dans l'intime" .

On suit donc la vie de Fleur, Thibault, Frédéric, tous âgés d'une vingtaine d'années. L'un hésite à entrer au séminaire, les autres célèbrent leurs fiançailles. Pas d'interview, pas de commentaire, pas de musique, juste des scènes de vie brute. Des scènes qui en disent long sur l'idée que ces jeunes catholiques ont de la vie, de la société, du couple. Libre ensuite au téléspectateur de se faire son propre jugement. "Nos fiançailles", c'est donc à voir à 23h sur Arte.

Vous êtes à nouveau en ligne