Dan Franck : "la série Résistance est un hommage à la jeunesse qui s'engage"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

TF1 propose à partir de ce soir "Résistance", une nouvelle série consacrée aux adolescents qui se sont engagés contre l'Occupation allemande. L'écrivain Dan Franck, qui signe le scénario et les dialogues, a voulu "coller au plus près de la réalité historique".

Ils s'appellent Lili, Jeannot, René... A l'automne 1940, ils ont 17 ou 18 ans. Des adolescents plongés dans les remous de l'Occupation allemande et qui vont décider de se battre. Au départ, il s'agit d'imprimer des tracts ou de coller des affiches, mais très vite, ils se retrouvent à utiliser des armes ou à aider des aviateurs britanniques à traverser la frontière. Des risques immenses décidés par idéal ou amour de la patrie.

"Bien sûr, c'est un hommage à ces jeunes résistants, mais plus généralement à la jeunesse" indique Dan Franck, qui signe le scénario et les dialogues. "La jeunesse s'engage pour des combats, quelque soit l'époque." L'écrivain s'est d'ailleurs inspiré de faits réels : "les nécessités de la fiction font qu'à un moment donné, vous êtes obligés de créer des enchaînements, d'attribuer certains actes à d'autres, mais tous les faits sont vrais, les personnages ont presque tous existé. ça donne un tableau assez réaliste de ce que fut la Résistance à l'époque."

Si la série n'a pas toujours le souffle de "Un Village français", diffusé sur France 3, elle reste de bonne facture. Malgré quelques moments qui sonnent faux, on se laisse emporter par l'histoire de ces adolescents qui entrent brutalement dans l'âge adulte, grâce à l'excellent jeu des comédiens.

"Résistance", tous les lundis sur TF1 à 20h50

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne