VIDEO. "Immanouèl Mécrow" : comment les journalistes étrangers prononcent "Emmanuel Macron"

Alors qu’Emmanuel Macron a été élu président de la République le 7 mai dernier, de nombreuses télévisions étrangères ont couvert cet événement. Brut a compilé les meilleures prononciations du nom du président par les journalistes étrangers.

L'élection d'Emmanuel Macron, dimanche 7 mai, a fait le tour du monde. Journaux, radios, mais aussi télévision ont évoqué l'arrivée à l'Elysée de l'ancien ministre de l'Economie, propulsé président de la République à seulement 39 ans. Mais les journalistes ont parfois eu bien du mal à prononcer à la française le nom du nouveau chef de l'Etat.

>> "Soulagement", "pari réussi", "tâche immense"... L'élection d'Emmanuel Macron vue par la presse étrangère

Parfois, comme en Chine ou au Japon, c'est la prononciation de la sonorité "on" qui semble difficile. Ailleurs, par exemple en Italie ou en Argentine, les journalistes ont plus tendance à rouler les "r". En fonction des pays, le président français est ainsi rebaptisé. "Immanouèl Mécrow" sur le petit écran au Bangladesh, "Immanuel Macrow" en Inde, "Maquerone" en Argentine... Et même "Emmanouel Marronss" par une journaliste indonésienne.

Vous êtes à nouveau en ligne