"Apocalypse Hitler" ou la résistible ascension d'un dictateur

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est un documentaire très attendu. "Apocalypse Hitler" est diffusé ce soir sur France 2. Le film, signé Isabelle Clarke et Daniel Costelle, retrace la montée en puissance d'Adolf Hitler. Un excellent documentaire, malgré une musique et un commentaire qui manquent de sobriété.

Signé Isabelle Clarke et Daniel Costelle, le documentaire est très attendu. Il y a deux ans, la réalisatrice et l'auteur ont connu un immense succès avec le film "Apocalypse : la seconde guerre mondiale" : entre 6 et 7 millions de téléspectateurs en France pour chacun des six épisodes et une diffusion dans 165 pays. Et suite à ce succès d'une ampleur inattendue, le couple a décidé de transformer l'essai, de faire d'Apocalypse une série qui balayera tout le XXème siècle. "Aujourd'hui, nous travaillons sur un Apocalyspe sur la Première guerre mondiale" explique Daniel Costelle. "Notre saga ira de 1889, la naissance d'Hitler à 1989, la chute du mur de Berlin. On puise notre énergie dans cette oeuvre à accomplir."

La série diffusée ce soir est elle consacrée à Hitler et plus particulièrement à ce qui s'est passé avant son arrivée au pouvoir : comment cet obscur Autrichien, élève médiocre, jeune homme désargenté, est-il parvenu à devenir le maître de l'Allemagne ? Comment les leaders politiques, les élites, les chefs religieux ont-ils pu laisser faire, sous-estimer le danger nazi ? Et pour raconter l'ascension d'Adolf Hitler, les deux auteurs et leur équipe ont passé des mois à chercher des archives et ils ont trouvé des images inédites, parfois très impressionnantes, parfois toutes simples mais tellement significatives. C'est le cas notamment de ces images tournées au lendemain de la première guerre mondiale. On y voit un soldat français victorieux arracher des mains d'un soldat allemand sa pipe, son seul bien, son dernier bien. Et cette image suffit à nous dire toute l'arrogance de la victoire française, toute l'humiliation du peuple allemand et son désir de revanche.

Ces images en noir et blanc ont été colorisées, sonorisées, montées et commentées par Matthieu Kassovitz. Le ton du commentaire est très mélodramatique, la musique quasi-funèbre. C'est sans doute le point faible du film, parce qu'avec un sujet pareil, ce n'était pas la peine d'en rajouter sur la dramatisation. Les images se suffisent à elles-mêmes. Alors, ceci dit, ça reste un excellent documentaire et il faut notamment le conseiller aux plus jeunes. C'est pour eux qu'Isabelle Clarke et Daniel Costelle ont fait le film pour qu'ils ne permettent jamais, disent-ils, la naissance d'un nouveau Führer. "Apocalypse Hitler", c'est à 20h35 sur France 2.

Vous êtes à nouveau en ligne