Alexandre Michelin, directeur de Spicee : "Evidemment, la qualité coûte cher"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Six mois après le lancement de la plate-forme payante de documentaires et de reportages Spicee, son directeur Alexandre Michelin dresse un premier bilan de l’activité. Et réaffirme la nécessité de faire payer pour avoir de la qualité.

 

Vous êtes à nouveau en ligne