"Toute première fois" : comédie romantique pour tous

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La première comédie française "post-mariage pour tous" sort cette semaine en salle. Elle s'appelle "Toute première fois" et vient d'obtenir le grand prix du festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez.

 Le festival  de l'Alpe d'Huez a, ces dernières années,  repéré pas mal de nouveaux auteurs de comédie, et détecté de futurs succès comme " Tout ce qui brille" "La cage dorée" ou "Babysitting". "Toute première fois"  est dans cette lignée. Derrière la caméra, il y a en effet deux jeunes auteurs, Noémie Saglio et Maxime Govare, qui ont fait leurs armes sur Canal+ avec un premier film, "Les voies impénétrables", mettant en scène quelques religieuses un peu déjantées. Et là encore,  les deux compères partent d'une situation assez inédite, puisqu'ils nous racontent  l'histoire d'un homosexuel, en couple depuis dix ans avec un compagnon accepté de tous qu'il s'apprête à épouser, mais qui va décevoir voire choquer une bonne partie de ses proches en tombant amoureux d'une jeune femme, et qui aura d'ailleurs lui-même beaucoup de mal à assumer son hétérosexualité.

La mise en scène certes reste très classique. Mais cette inversion des normes est efficace, d'autant que les auteurs respectent par ailleurs parfaitement tous les codes de la comédie romantique avec ses trios amoureux, ses ruptures et ses coups de foudre implacables, que les dialogues sont enlevés et plein d'humour, et que le casting est à la hauteur avec , autour de Pio Marmaï dans le rôle principal, Franck Gastambide, Camille Cautin, Isabelle Candelier ou encore Frédéric Pierrot.

Vous êtes à nouveau en ligne