L’impudeur de la crise chez David Trueba

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'écrivain et réalisateur espagnol David Trueba publie "Blitz", chez Flammarion, dans son pays ce quatrième roman a eu un grand succès et en cette période de crise ce n'est pas un hasard.

La crise espagnole est un personnage de ce livre, toujours là au second plan. Beto Sanz est un paysagiste trentenaire qui va toucher le fonds quand lors d'un déplacement professionnel en Allemagne, à Munich, il perd tout, en un éclair, Blitz, en allemand. La femme qu'il aime envoie un texto à son amant mais se trompe de destinataire et c'est lui qui le reçoit, Beto le madrilène perd le concours auquel il participe face à son ennemi catalan, il se ridiculise en public dans une forme de suicide social et ère sans un sous dans le froid de Munich. C'est dans cette déchéance qu'il a une aventure avec Helga, une allemande de 60 ans. David Trueba décrit cette rencontre sans la moindre pudeur, casse le tabou du désir de la femme d'un certain âge, son personnage est dans le trouble, entre attirance et dégoût.

Ça se passe en partie en Allemagne, ce n'est pas un hasard

Ce pays riche et arrogant aux yeux de beaucoup d'espagnols laminés par la crise, qui doivent s'y exiler pour survivre. C'est aussi le regard de David Trueba, 46 ans, sur la jeunesse de son pays qui est loin de connaître ce que sa génération a vécu il y'a une vingtaine d'années.

Beto est orphelin de son pays, en plus il doit quitter Madrid pour Barcelone pour y travailler, mais cela lui permettra-t-il de revoir Helga? Vous le saurez en lisant ce roman très réussi.

Fabienne: "Blitz" de David Trueba chez Flammarion

Vous êtes à nouveau en ligne