"Les cowboys" : western actuel

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La question des jeunes français qui partent faire le djihad hante l'actualité. Elle est aussi au cœur d'un film qui sort demain dans les salles : "les cowboys", de Thomas Bidegain, avec François Damiens.

Ce film raconte l'histoire d'une jeune femme qui, dans les années 90, part faire le djihad, du point de vue de la famille, du père tout d'abord incarné par François Damiens. Un père dont la vie bascule alors dans l'incompréhension, la douleur, la haine, et se transforme en une longue traque à travers le monde, sur deux décennies, trois continents. Le cinéaste nous embarque dans un western moderne, dans lequel ce père, amateur de country  dans les prairies de l'est de la France, va, un peu comme un cowboy, pourchasser les indiens que sont pour lui devenus les musulmans, avant que cette vision du monde très binaire  ne devienne plus complexe  lorsque son fils prend le relai, et se met à son tour à chercher sa soeur. Et en  se mettant ainsi à hauteur des personnages, sans jugement, en avançant juste avec eux dans ce monde en plein chaos.

Thomas Bidegain réussit un film poignant et nécessaire : poignant, parce que les colères, l'incompréhension et les questions de ces personnages sont aussi  les nôtres, nécessaire parce que la fiction offre le temps de la réflexion et du retour sur cette histoire récente et encore si difficile à appréhender.

 

Vous êtes à nouveau en ligne