"La double inconstance" de Marivaux à la comédie française : cruelle élégance

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C’est un très beau cadeau de Noël qu’ offre par la troupe de la comédie française: "la double inconstance" de Marivaux, mis en scène par la sociétaire du français Anne Kessler. Pour terminer l'année ou débuter la prochaine, voilà un moment de théâtre raffiné qui triomphe dans la prestigieuse salle Richelieu.

Oublier la fureur du monde et se délecter de cette langue si bien portée par la fine fleur de la comédie française... Ils sont jeunes, beaux, leur aisance rend le texte écrit en 1723 tout simplement actuel et Anne Kessler a choisi de mettre en scène ce classique en nous invitant au cœur de la maison de Molière. Nous sommes dans le foyer des comédiens reconstitué sur scène et le public est invité à suivre la pièce comme une répétition en costumes contemporains, plus l'intrigue avance, plus les décors et tenues rejoignent ceux de l'œuvre. La double inconstance, c'est le caprice d'un prince qui fera tout pour séduire la belle paysanne Silvia et l'éloigner de son rustique Arlequin.

On peut jouer Marivaux en appuyant sur la noirceur du texte, mais Anne Kessler préfère sa volupté, son penchant sensuel et à ce jeu-là, Adeline d'Hermy, Florence Viala et Georgia Scalliet excellent. C'est Loïc Corbery, qu'on a vu au cinéma cette année dans "pas son genre" de Lucas Belveaux qui est le prince, ses duos avec Adeline d'Hermy sonnent comme des pas deux dans une comédie musicale. "la double inconstance" c'est aussi une satyre sur la légéreté des sentiments et l'arrogance des puissants, que les comédiens du français interprétent comme une musique sucrée et acide, un pur bonheur.

"la double inconstance" de Marivaux, mise en scène Anne Kessler à la comédie française jusqu'au 1er mars 2015.

http://www.comedie-francaise.fr/spectacle-comedie-francaise.php?spid=1402&id=516

Vous êtes à nouveau en ligne