"Junk", par M83 : le Français qui savait digérer un succès planétaire

C'est l'un des joyaux de la musique électronique française et pourtant, il est bien plus reconnu aux Etats-Unis ; le Français M83, auréolé d'un succès mondial avec son précédent album en 2011, revient vendredi avec "Junk". Sa formule : une musique pop, planante et très cinématographique, qu'il ne faut surtout pas réduire à de la musique uniquement électronique.

Midnight City en 2011, énorme succès international, des millions d'écoutes et des centaines de spots télévisés reprenant ce tube en fond sonore... Cinq ans plus tard, M83 revient donc avec Junk , un album moins grandiloquent mais sûrement plus attachant, à l'image de son premier hit, Do It, Try It .

Cet album est celui d'un vrai compositeur et musicien, Anthony Gonzalez précisément, le jeune homme originaire d'Antibes qui se cache derrière M83. L'atmosphère est clairement pop, chaque instrument, chaque grain de voix ont été pensés comme les couches d'un assemblage minutieux : des musiques comme des souvenirs, explique-t-il, qui lui ont permis de "prendre de nouvelles routes ". Plus personnel, toujours aussi marqué par des sonorités 80's, cet album contient pourtant moins d'Anthony Gonzalez : il ne chante plus, laissant la place à la chanteuse Mai Lan, ou encore à un invité prestigieux, Beck.

Enfin prophète en son pays ?

Pourquoi M83 est-il davantage reconnu aux Etats-Unis ? Déjà parce qu'il habite depuis plusieurs années à Los Angeles ; c'est là-bas qu'il a construit sa carrière et noué des contacts. Des relations qui lui ont permis de signer la bande originale d'un blockbuster, Oblivion , il y a quelques années. Mais Anthony Gonzalez reste profondément français et le confesse : "Cette dernière année a été beaucoup plus difficile ; la culture, la langue françaises me manquaient, c'est pourquoi pour la première fois j'ai écrit en français ".

Avec Junk , M83 deviendra peut-être enfin prophète en son pays. En attendant, il commence la semaine prochaine une tournée internationale par un énorme morceau, le prestigieux festival de Coachella dans le désert californien. Pas un problème pour ce jeune Antibois qui a appris à voir très grand, succès oblige, depuis son exil américain.

Junk , M83 (Naïve Records). Album disponible le vendredi 8 avril. A voir en live aux festivals Solidays, Garorock, Eurockéennes...

Vous êtes à nouveau en ligne