Claude Perron en magnifique Zelda

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A Paris, au théâtre du Rond-Point, la comédienne Claude Perron redonne vie à Zelda Fitzgerald, l’épouse du célèbre écrivain américain Francis Scott Fitzgerald dans "Brûlez-la", une pièce de Christian Siméon.

Claude Perron est à l’origine de ce projet. C'est pour elle que Christian Siméon a écrit ce texte formidable, mis en scène par Michel Fau. Dans la pièce, Zelda Fitzgerald raconte sa vie : son enfance, sa jeunesse, la rencontre avec Scott, leurs excès, et l’internement. Car cette femme à la personnalité hors norme a vécu les dernières années de sa vie enfermée dans un hôpital psychiatrique où elle va mourir dans un incendie à 47 ans. Claude Perron incarne à merveille l’excentricité, la folie de Zelda, muse de Francis Scott Fitzgerald dont la vie servira de matériau à l’écrivain.

Un univers poétique

C’est en ballerine avec tutu et chaussons de danse (Zelda se rêvait danseuse), que la comédienne joue  cette femme libre, féministe avant l’heure. Sur le plateau, une maquette ressemblant à une maison de poupée figure l’hôpital dans lequel Zelda est internée. Le metteur en scène Michel Fau a laissé toute liberté à la comédienne pour imaginer son personnage. "Michel est friand de ce qu’on propose. Il attrape les choses qu’on propose et du coup ça donne confiance ", souligne Claude Perron.

(Brûlez-la au théâtre du Rond-Point © Anne Chépeau/Radio France)

Du comique au tragique

Claude Perron est aussi drôle que bouleversante même quand elle raconte les séances d’électrochocs auxquelles elle est soumise à l’hôpital. Elle est irrésistible quand elle rejoue son match de tennis contre Ernest Hemingway. Ce rôle lui offre une très large palette de jeu.  "Le comique et le tragique, c’est finalement presque la même chose ", explique la comédienne.

"Brûlez-la ", une pièce à voir au Théâtre du Rond-Point jusqu’au 19 juin.