Avec "Morituri", Jean-Louis Murat sonde l'air du temps

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

"Morituri", c’est le nom du nouvel album de Jean-Louis Murat, qui sort ce vendredi. Un disque tout en délicatesse et en nuances, inspiré par des événements dramatiques, les attentats de 2015 et l'ambiance d'inquiétude qu'ils ont installée dans le pays sans qu’il en soit jamais directement fait mention.

Quand on est un artiste, avoir écrit en 2015 n’est pas forcément chose aisée : de janvier à novembre, l’esprit était certainement ailleurs. Jean-Louis Murat, lui, en a fait un journal de bord : Morituri , "ceux qui vont mourir" en latin, plus que le 16e album studio du chanteur auvergnat. C'est en effet un document, en même temps que le fruit du hasard. Les textes sont faits de métaphores, d’allégories écrites sur la route, avant le 13 novembre et les attentats à Paris. Le sens pris par le disque est presque, dès lors, magique.

"Je dirais presque que le directeur artistique de cet album, c'était l'air du temps"

Il y a donc comme une sorte de dépression poétique. Jean-Louis Murat s’est fait plus blues, plus jazzy, sa voix lancinante venant emballer le tout à merveille. Mais il y a aussi du corps, et même un tube dans ce disque : French Lynx .

Le fond de l’air du temps est triste oui, et Murat interroge aussi la société, la politique. Forcément, son constat n’est pas des plus emballants : "Il y a un problème d'impuissance, au sens sexuel du terme" , affirme-t-il. Le personnage Jean-Louis Murat est atypique et attachant, et sa musique lui ressemble… Entre faux coup de gueule et vraie sensibilité artistique, douleur et carpe diem, Morituri est un bel album, parfaitement dans l’air du temps.

Morituri , Jean-Louis Murat (Pias Le Label). Album disponible.

Vous êtes à nouveau en ligne