Et si vous partiez étudier à Ottawa ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Au sommaire de cette édition d'Info Campus : une université qui drague les entreprises, des étudiants qui mettent les bouts, et d'autres qui s'envolent étudier en Français et en Anglais, à Ottawa au Canada.

On commence cet InfoCampus avec une université toulousaine…

L’université Toulouse 3 – Paul Sabatier qui organise demain pour ses étudiants une conférence consacrée aux PME, les fameuses petites et moyennes entreprises.
Aujourd’hui la très grande majorité des étudiants est attirée par les grandes entreprises et les grosses multinationales, alors que c’est dans les petites entreprises que les gisements d’emploi sont les plus nombreux...
L’objectif de la conférence est donc de les informer sur les modes de recrutement des PME et la variété des postes qu’elles proposent, afin que les étudiants ne les oublient quand ils recherchent un stage et plus tard, un emploi.
Ca se passe demain jeudi 20 octobre à 17h, Amphi Concorde, à l’université Paul Sabatier de Toulouse.

Où on reparle des week-ends d’intégration et des bizutages dans les grandes écoles…

Avec l’IGS qui a décidé de bannir les week-ends d’intégration de ses 8 écoles post-bac.
Des week-ends d’intégration généralement organisés par les bureaux des élèves, à la rentrée, et qui perdent parfois toute dimension festive pour virer au bizutage pur et simple. Or rappelons-le c’est toujours utile, le bizutage est un délit, puni par la loi.

A la place du traditionnel week-end d’intégration, rendez-vous a été donné à la Cité des Sciences aux 400 nouveaux étudiants des écoles de l’IGS pour une « rencontre de bienvenue », suivi d’un trophée sportif inter écoles dont l’équipe gagnante a rencontré une équipe de la direction. Et ce sont les étudiants qui ont gagné, et de loin parait-il !

Du sport toujours avec l’école Polytechnique qui organise la Coupe du Monde de voile des Etudiants…

Cette coupe existe maintenant depuis 30 ans, et permet chaque année à des équipages étudiants venant du monde entier de se mesurer les uns aux autres pendant une semaine.
16 équipages de 15 nationalités vont se retrouver dès vendredi et pour une semaine à La Trinité sur mer en Bretagne. Des équipages de 8 dont au moins 2 filles, tous âgés de moins de 27 ans, et inscrits dans la même école ou université. L’année dernière c’est l'équipe anglaise de Southampton Solent University qui a remporté la coupe. On souhaite donc bonne chance aux 2 bateaux français, skippés l’un par les étudiants de Polytechnique, et l’autre par ceux de Euromed Management.

On quitte la Bretagne pour le Canada et l’université d’Ottawa…

L’université d’Ottawa qui a décidé d’ouvrir à tous les étudiants étrangers ses programmes coopératifs. Des programmes qui ressemblent un peu à l’apprentissage tel qu’on le pratique chez nous, avec une alternance longue entre des périodes d’études et de travail (4 à 6 mois chacune à la suite). Les étudiants sont rémunérés, ce qui leur permet de financer leurs études, voire un peu plus.
Pourquoi c’est particulièrement intéressant pour les étudiants français ? Parce que l’université d’Ottawa est bilingue, français et anglais, et que les jeunes français peuvent y étudier dans leur langue maternelle tout en évoluant dans un environnement anglophone. Un bon plan pour qui veut partir étudier à l’étranger tout en se faisant une vraie 1ère expérience professionnelle.

Vous êtes à nouveau en ligne