Que devient Kim Dotcom ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le créateur du site Megaupload a été arrêté en Nouvelle-Zélande en janvier 2012. Accusé par le FBI d'activité économique illégale, Kim Dotcom attend une éventuelle extradition vers les USA .

Ce que l'on reproche à Kim Dotcom c'est d'avoir amassé plusieurs dizaines de milliers de dollars en copiant et distribuant des contenus protégés. Les États-Unis demandent toujours son extradition. Kim Dotcom attend toujours une éventuelle extradition vers les Etats-Unis dans son somptueux manoir néo-zélandais. Il est égal à lui même. Tonitruant. Il fait beaucoup parler de lui, il bataille contre la justice néo-zélandaise et américaine et il continue ses affaires.

 

Kim Dotcom jamais très discret n'a pas du tout envie de changer

En ce qui concerne la procédure d'extradition, la justice néo-zélandaise a reporté une énième fois l'examen de l'affaire en juillet dernier. Ce sera maintenant pour février prochain. Kim Dotcom se présente comme un défenseur des libertés sur le net et dénoncent la corruption des autorités néo-zélandaises et américaines. Il a même proposé une récompense à tout lanceur d'alerte qui apportera la preuve de ses accusations. Il a également soutenu et financé le parti Internet aux dernières législatives en Nouvelle-Zélande. Un parti qui promettait des révélations que l'on attend toujours. Ce parti internet n'a obtenu qu'un peu plus de 1% des voix.  "À cause des attaques personnelles dont je suis victime " a commenté Kim Dotcom . Il est très actif sur Twitter. Kim Dotcom prend la défense de tous ceux qui à un moment ou à un autre ont affaire avec la police sur ce thème des liberté individuelles. Il est très présent dans les médias néo-zélandais. Sujet de débats et de polémiques entre éditorialistes. 

Kim Dotcom n'a rien du hacker justicier romantique 

 Son modèle a surtout été la liberté de s'enrichir. Même si aujourd'hui il a beau jeu de dénoncer les méthodes du FBI, les pressions des grandes groupes américains . Personne n'oublie son hélicoptère, son manoir, ses belles voitures et ses frasques coûteuses. S'il se pose en défenseur des internautes beaucoup le voit comme un opportuniste. Il a perverti les principes que l'on défend, dit  par exemple la quadrature du net. Beaucoup, aujourd'hui, estiment que Kim Dotcom est un homme du passé. Un  libertaire du net totalement has been.  

 Par ailleurs il n'aurait plus rien à inventer. Le nouveau site qu il a lancé (Mega) paraît banal. C'est du cloud ni plus ni moins. Et tout le monde en fait aujourd'hui. Donc Mega n'a pas vraiment de valeur ajouté. Kim Dotcom a également lancé un site de streaming musical. Et finalement l'impression générale qu'il laisse aujourd'hui est qu'il défend plutôt bien sa peau et sa fortune.   

Vous êtes à nouveau en ligne