Marie-Arlette Carlotti : "Ce sont mes premières vacances depuis deux ans"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

31 mars 2014, 24 heures après la cuisante défaite de la gauche aux élections municipales, Jean-Marc Ayrault est remplacé à la tête du gouvernement par Manuel Valls. Le lendemain, dans la cour de l'hôtel Matignon, c'est l'heure de la passation de pouvoirs.

Avant de retourner chez lui à Nantes, celui qui a dirigé le gouvernement français pendant deux ans s'adresse à son successeur: "Le président de la République a décidé de vous nommer Premier ministre. C'est une tâche éprouvante; exigeante mais, en même temps, exaltante."

 

Le lendemain, le gouvernement Valls est annoncé. Certains ministres restent. D'autres arrivent. Et d'autres encore quittent le gouvernement. C'est le cas de Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion. Elle vient également d'être battue aux municipales à Marseille dans le 3e secteur.

 

Quatre mois ont passé. Pour France Info, Marie-Arlette Carlotti raconte la vie après le gouvernement. Elle est jointe au téléphone en Corse où elle passe ses vacances:

 

"Ce sont mes premières vacances depuis deux ans. En plein mois d'août l'année dernière, j'étais à Paris pour rencontrer des gens en difficulté. Là je me repose."

 

Lors des premières semaines après son poste de ministre, "on passe du trop plein au vite. C'est un peu déroutant. On est énormément accompagné. C'est un travail énorme. Mais quel élan de liberté quand j'ai repris ma Smart dans les rues de Marseille ! Le pire, par contre, c'est de laisser en suspens des choses sur lesquelles vous vous êtes investie."

 

Marie-Arlette Carlotti, ex-ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion dans le gouvernement Ayrault qui, comme tous les autres députés, fera sa rentrée le 9 septembre en session extraordinaire.

Vous êtes à nouveau en ligne