Ils ont fait l'actu. Que devient Didier Gailhaguet, l'ancien président de la Fédération des sports de glace ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Comme tous les étés, Sébastien Baer revient sur les événements marquants de l'année. Et ce sont ceux qui les ont vécus qui les racontent. Didier Gailhaguet, contraint à la démission de son poste de président de la Fédération des sports de glace compte bien se battre pour sauver son honneur.

8 février 2020. Après avoir résisté pendant 6 jours, Didier Gailhaguet est finalement emporté par le scandale des violences sexuelles dans le patinage. À 66 ans, le président de la Fédération des sports de glace est accusé d'avoir fermé les yeux sur une affaire de viol. Le scandale, qui remonte au début des années 2000 et qui met en cause l'entraîneur Gilles Beyer, est révélé par l'ancienne patineuse Sarah Abitbol. Ce 8 février donc, Didier Gailhaguet se résout à quitter la Fédération qu'il a présidée pendant près de 20 ans. Tout en clamant son innocence. "Personne à la fédération n'était au courant de ces faits. J'ai été dévasté d'apprendre que de jeunes patineuses que j'ai entraînées et dirigées ont eu leur vie de femme détruite". Depuis ce 8 février, Didier Gailhaguet a attaqué en justice le ministère des Sports et réclamé 300 000 euros de dommage et intérêt. L'ancien patron de la Fédération des sports de glace estime avoir été traité en bouc-émissaire et poussé à la démission.

Didier Gailhaguet tient à laver son honneur

Aujourd'hui, Didier Gailhaguet continue à dénoncer une injustice. "C'est facile de me mettre tout sur le dos. J'ai bien compris que c'était la stratégie. Mais je ne l'accepte pas et je me rebelle contre ça, fortement", clame Didier Gailhaguet. ''Je trouve invraisemblable que l'on ait stigmatisé une fédération et le sport français dans sa globalité, ajoute-t-il. Ce fléau des abus sexuels n'est pas réservé au monde du sport. C'est un phénomène de société et j'aurais souhaité qu'on nous aide plutôt qu'on nous stigmatise." C'est devant la justice désormais que Didier Gailhaguet entend poursuivre son bras de fer avec la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. L'ancien patron du patinage français se dit déterminé à laver son honneur.

Vous êtes à nouveau en ligne