Richesse: le modèle chinois plombé par les inégalités

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Avec un taux de croissance à + 7% en moyenne chaque année, la Chine est également classée parmi les pays les plus inégalitaires au monde. Un creuset qui atteint un seuil critique et inquiète aujourd'hui les autorités de l'empire du milieu.

On
parle même d'un empire fendu en deux.  Les inégalités entre riches et
pauvres ne cessent de s'accroître. Les écarts atteignent un niveau
d'alerte comme en témoigne
le fameux indice de Gini. Ce coefficient, repris par l'OCDE, est l'un
des plus utilisés pour mesurer les inégalités de richesse au sein d'une
société. Sur une échelle de zéro à un : plus il est proche de zéro, plus la
société est égalitaire (c'est le cas pour la
Suède, le Danemark ou le Japon)  et inversement
plus l'indice se rapproche de un, plus la société est inégalitaire (c'est
le cas pour l'Afrique du Sud, le Chili ou encore le Brésil).

La Chine atteint un seuil critique

En 2013, l'indice pour la Chine était de 0,6 selon les statistiques officielles. Au-dessus de 0,4,
  on 
considère que la cote d'alerte est franchie et qu'il y a des
risques de troubles sociaux. Juste de quoi inquiéter le régime
communiste coincé, ces derniers mois, entre des scandales de
corruptions, d'évasion fiscale et la contestation populaire.

Il
faut tout de même rappeler qu'en dix ans, le miracle chinois a permis
d'augmenter le niveau vie de ses habitants : le salaire moyen a été
multiplié par cinq. La barre symbolique
des 300 milliardaires a été franchie l'an dernier. Mais le réveil
s'avère difficile pour l'empire du milieu qui voit aujourd'hui une
partie de sa population s'appauvrir de plus en plus.

 

Le modèle social français

 

Avec un modèle social assez unique, la France n'est vraiment pas un pays
inégalitaire. L'indice de GINI est de 0,2. Mais la crise de 2008 est passée par là et
l'on sent quelques décrochages des Français les plus pauvres selon Nina
Schmidt chargée de mission à l'Observatoire des inégalités
 

 

 

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne