L'Espagne teste le logement sans crédit ni loyer

Des grosses difficultés naissent souvent de belles initiatives. C'est le cas en Espagne. Confrontée à une grave crise du logement qui a poussé près de 300.000 personnes à la rue, depuis 2008, une nouvelle forme d'habitat est entrain de sortir de terre :  le " cloud housing ".

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Déjà très en vogue dans les pays nordiques, le système est simple et fonctionne
sur le même modèle que le  partage de
transport (voiture/vélo) : les habitants disposent d'un appartement au sein d'un
immeuble et partagent des espaces communs comme la garderie, le garage, la
buanderie ou la cuisine.

C'est une architecte espagnole qui a eu l'idée d'imposer ce
type d'habitat en Catalogne. Avant la crise, Mariona Soler travaillait dans de
prestigieux cabinets de design quand survient l'éclatement de la bulle
immobilière en 2008. C'est la crise. C'est l'effondrement. Fini la folie des
grandeurs, c'est le temps des vaches maigres. Et lui vient alors une idée
construire des logements sans crédit, ni loyer fixe.

Logement plus flexible

Tous les mois une mensualité est calculée selon
l'utilisation de l'espace et des services. Chaque famille dispose de son propre
appartement, mais peut facilement en changer quant elle le souhaite : pour un
logement plus grand ou plus petit. Une forme d'habitat collectif qui s'adapte
aux changements de vie familiale ainsi qu'aux coups durs de la vie (baisse de
revenu, chômage, séparation, naissance...)

Une nouvelle manière d'inventer le logement selon Christophe
Robert de la Fondation Abbé Pierre

Vous êtes à nouveau en ligne