Oscar Peterson, Noël à Bethléem, statut des beaux-parents, et Miss France

Avec d'abord l'hommage à une légende du Jazz... Oscar Peterson, décédé à 82 ans...

Il pouvait effleurer le piano avec son toucher léger comme une plume, fugace comme un souvenir qui passe, ou libérer des flots sonores liquides comme les eaux grondantes d'un barrage dit le Washington Post. La dernière légende du jazz, aristocrate du piano doublé d'un virtuose dit le Figaro...
Son art éblouissant en avait fait l'un des plus populaires des jazzmen de l'histoire, il était le maharajah du clavier disait Duke Ellington, et pour Count Basie, c'était le meilleur joueur de piano qu'il ait jamais entendu, c'est ce que rappelle le New York Times en guise d'épitaphe en rappelant aussi qu'il avait été récompensé dans sa carrière par 8 Grammy Awards et qu'il avait eu droit à presque tous les honneurs que le monde du jazz réserve aux plus grands.
Il avait marqué le jazz de la touche d'un virtuose du piano dit encore le Washington Post, qui résume sa carrière d'une formule : dans les concerts de jazz, Oscar Peterson ne jouait pas au piano, Oscar Peterson était LE piano.

La suite de la revue de presse de ce 25 décembre sur France Info, et d'abord bien sûr Noël à la une de la presse...

Et l'événement pour les Chrétiens à la une du Figaro : une photo prise à Nazareth en Israël, une femme penchée sur un bébé posé dans une mangeoire, Nazareth où des Arabes israëliens ont joué une crèche vivante sur le site de l'Annonciation explique le Figaro.
Dans l'autre ville emblématique pour les Chrétiens, à Bethléem en Cisjordanie, pour la première fois depuis des années, un Noël chaleureux : les pélerins retrouvent le chemin de Bethléem raconte le monde, l'International Herald Tribune salue l'événement, il explique que les Pélerins chrétiens venus du monde entier ont pu cette fois converger vers Bethléem pour célébrer Noël, des pélerins encouragés par les efforts pour relancer le processus de paix israëlo-palestiniens, une situation qui contraste dit l'International Herald Tribune de façon palpable avec les foules clairsemées des dernières années. C'est même le Noël le plus pacifique et le plus propice aux affaires depuis près de sept ans selon des commerçants de Bethléem cités dans le Figaro. Le Figaro qui nous emmène aussi vivre des scènes de nativité contemporaine à l'hôpital français de Bethléem, géré par les oeuvres hospitalières françaises de l'Ordre de Malte.
A quelques minutes à pied de la grotte de la Nativité, le Figaro raconte que c'est dans cette maternité à la pointe de la modernité qu'on naît aujourd'hui au coeur de la ville sainte de Cisjordanie où 40 000 bébés ont vu le jour depuis la mise en route de cette maternité en 1990.

Egalement dans la presse, le projet du gouvernement pour le statut des beaux-parents...

C'est à la une de Libération et les familles qui se retrouvent pour Noël pourront y réfléchir : l'Etat réfléchit à ce statut des beaux-parents qui s'occupent des enfants dont ils ne sont pas les parents biologiques dans les couples recomposés...
1 million 600 000 enfants vivent avec ces parents qu'on appelle des parents sociaux ou des parents d'addition... pas très joli... Leur donner un statut, idée généreuse dit Libération, elle est dans l'air du temps... Mais chantier délicat : quelle autorité donner aux beaux-parents, avec des questions très sensibles, par exemple comment préserver les droits de chacun et les intérêts de l'enfant quand il faut trancher entre les droits du père divorcé sans la garde de l'enfant et le nouveau père social... Sans parler de la question des couples homosexuels qui seraient également concernés... Libération se demande si le gouvernement va se risquer sur ce terrain alors que 2008 s'annonce déjà riche d'autres polémiques autour des réformes.

Enfin la polémique qui continue dans l'affaire Miss France...

L'histoire de Miss France 2008 ressemble de plus en plus à conte de Noël, raconte le Parisien Aujourd'hui en France, sauf qu'on ignore encore si elle se finira bien pour Valérie Begue, l'élue de la Réunion.
La Réunion qui se mobilise plus que jamais pour sa miss.
Ses partisans y croient encore dit le Parisien-Aujourd'hui en France... mais entre Genevière de Fontenay inflexible qui demande sa démission, et une miss dont l'entourage crie à l'injustice, la situation semble bloquée depuis la publication de photos suggestives...
Une tragi-comédie qui tourne au mauvais boulevard dit le Parisien... La Réunion s'organise pour sauver la couronne de Miss France raconte aussi le Figaro. Même le président du Medef-Réunion, de la CGPME locale, et le vice-président de la chambre de commerce et d'industrie n'ont pas hésité à se joindre au comité de soutien, malgré la polémique sur les conditions de l'élection : selon le directeur d'Entrevue, Gérard Ponson, qui a publié les photos contestées, l'élection de la Miss 2008 aurait été truquée pour relancer le tourisme.

Vous êtes à nouveau en ligne