Les Etats Unis ont utilisé des armes biologiques au Japon

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ces tests menés dans les années 60 sont révélés par le journal anglophone Japan Times

Le journal japonais
Japan Times repris par Le Monde, parle notamment d'utilisation d'un champignon
dévastateur pour les cultures de riz qui aurait été testé dans des rizières
japonaises pour évaluer son impact.

Apparemment, selon ces infos, l'armée
américaine entendait utiliser ce champignon pour atteindre et amoindrir l'économie
chinoise.

D'après le journal, Washington aurait aussi stocké des barils de
défoliants sur ses bases militaires de l'Ile d'Okinawa, à l'image de l'agent
Orange, cette substance chimique normalement produite pour l'agriculture mais
qui a été massivement utilisée sur les populations lors de la guerre du
Vietnam. Les Etats-Unis ont toujours nié la présence de ces stocks au Japon
mais plusieurs études scientifiques prouvent le contraire et se posent
d'ailleurs, sur place, là où se trouvait une partie des troupes américaines
déployées au Japon, des problèmes de pollution des sols qui, d'après le Japan
Times, nécessite une solution d'urgence.

 

 

L'Image du jour : le choix de CitizenSide, avec Laura Placide

 

Vous êtes à nouveau en ligne