Les députés français accros à leur tablette en plein hémicycle

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Au sommaire, des députés "geek" à l'Assemblée, le risque de sécession en Catalogne et un médicament qui retarderait l'éjaculation.

Les députés
surfent sur internet, dans l'hémicycle, sur leurs tablettes
numériques. Ils sont de plus
en plus nombreux. C'est le Parisien Aujourd'hui-en-France qui nous l'apprend.
Certains ont leur tablette sur les genoux. D'autres, carrément sur le
pupitre. Ils sont connectés sur le réseau wifi du Palais Bourbon. Depuis les
balcons de l'hémicycle, les photographes de presse s'en donnent à cœur joie : ici, une députée fouille le catalogue en ligne, de La Redoute , là, un autre élu
commande par internet des bouteilles des vins; un troisième joue au poker.
Quand on observe d'en-haut l'hémicycle, les tablettes forment des dizaines de
tâches lumineuses. Le président de l'Assemblée Nationale, Claude Bartolone,
tolère. Il n'active d'ailleurs jamais le brouilleur de portables, installé par
son prédécesseur Jean-Louis Debré. Il faut dire que la plupart des députés se
servent des tablettes pour suivre l'actualité... comme dans le passé, quand ils
lisaient Le Figaro ou Le Canard Enchaîné , pour être au courant des
affaires.

Plusieurs

journaux parlent ce matin de la Catalogne, qui risque bien de faire sécession du
reste de l'Espagne.

Avec deux longs
reportages ce matin, dans Les Echos, et La Croix. Après une manifestation à
Barcelone, une marée humaine d'un million et demi de personnes, le 11 septembre
dernier. C'est le jour de la Fête nationale Catalane, le président de la
région catalane a organisé des élections anticipées, pour ce dimanche. En cas de
victoire, cet homme, Artur Mas, promet un référendum d'autodétermination en
vue d'une éventuelle sécession.

De plus en plus
de Catalans sont pour l'indépendance. On ne parle pas d'autonomie, mais bien
de devenir un pays à part entière. Beaucoup de Catalans ont le sentiment d'être
volés par le gouvernement espagnol à Madrid. La Catalogne qui est l'un des
moteurs de l'Espagne, paye plus d'impôts, qu'elle ne reçoit d'aides. Le
déficit, chaque année, serait de 16 milliards d'euros et la région est
sous-équipée. Il manque notamment un train à grande vitesse. La crise économique
qui aggrave cette fracture n'explique pas tout, d'après La Croix. Les mentalités ont
changé. Les jeunes Catalans, éduqués dans la culture catalane, ont un discours
décomplexé. En Catalogne, l'idée d'indépendance est devenue peu à peu une
alternative crédible.

Tous les journaux

reviennent ce matin sur le sommet européen de Bruxelles qui s'est ouvert
hier.

Dans cette
période de crise et d'austérité, les 27 pays membres négocient le budget de
l'Union pour la période 2014-2020. Alors on parle beaucoup de l'enveloppe qui
sera fixée, (les Allemands veulent la resserrer le plus possible). Mais au-delà du chiffre, ce sommet est une vraie bataille pour le leadership européen,
analyse Le Figaro, dans ses pages économiques. Une bataille pour le pouvoir.
Angela Merkel, François Hollande et David Cameron notamment jouent leur
crédibilité et leur influence. Le Figaro rappelle les précédents. En 2005
Jacques Chirac, avait réussit à préserver la PAC, la politique agricole commune,
mais il n'était pas sorti grandit de cette bataille, il s'était comporté -je
cite- "en ministre de l'Agriculture ". De son côté, Tony Blair, avait fait trop de
concessions. Il avait perdu 20% du rabais, traditionnellement accordé aux
Britanniques. Il a été conspué par les Tabloïds, cette bataille perdue a marqué
le début de sa fin politique, précise Le Figaro . Déjà malmené en France,
François Hollande, joue gros, en ce moment, à Bruxelles.

Après le viagra,
un nouveau médicament arrive en France, médicament pour faire durer le
plaisir.

C'est ce qu'on
apprend dans Le Parisien aujourd'hui en France. Le Viagra, bien connu en France
depuis 1998 lutte contre les troubles de l'érection. Voici le Priligy ,
destiné à lutter contre l'éjaculation précoce. Sa molécule, la dapoxetine, est
censée permettre de retarder de deux à trois fois, la durée du rapport sexuel,
avant l'éjaculation. Ca intéresse
beaucoup de monde. Un français sur trois serait concerné par le problème. Autant
dire, qu'il y a un marché. Ce médicament devrait sortir en France au premier
trimestre 2013.

Vous êtes à nouveau en ligne