Les chorales en manque d'aigus

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A cause de la puberté de plus en plus précoce de ses garçons, le choeur professionnel de Leipzig en Allemagne manque de voix de soprano. 

Le Thomanerchor, le
chœur masculin de l'Eglise Saint Thomas de Leipzig, dont Bach fut l'un des
directeurs est l'émanation d'un internat qui accueille des garçons de 9 à 18
ans. Problème, au fil des décennies, la direction s'est aperçue que la mue de
ces enfants a tendance à se faire de plus en plus tôt, aujourd'hui vers 12 ans.
Comme il faut environ un an et demi pour former ces garçons au chant, faites le
calcul : ils arrivent à 9 ans, deviennent chanteur soprano vers 10 ans et demi
et basculent ténor ou basse 18 mois plus tard, c'est un peu court !

Pour faire face à
cette situation, la direction du chœur a étudié plusieurs pistes et, écartant
rapidement l'idée d'une castration des plus jeunes comme cela avait cours jusqu'au
18è siècle (sic), elle s'est tournée vers une crèche musicale avec laquelle elle a
signé un partenariat pour assurer en quelque sorte une préformation de ces jeunes garçons. 

**IMAG E DU JOUR* : le choix de Polka Magazine*

Le travail du photographe français Olivier Jobard