Les bombes américaines tuent encore au Laos

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

De nombreux conflits armés font la "Une" de l’actualité. En Syrie, en Irak ou dans la bande de Gaza. Le journal L’Humanité nous raconte les conséquences de la guerre, bien des années après.

Entre 1964 et 1973, pendant la guerre du Vietnam, les Etats-Unis ont largué "plus de 2 millions de tonnes de bombes " sur le Laos. Un bombardement intensif qui fait de ce pays "le plus pollué au monde par les bombes à sous-munitions ", peut-on lire dans L'Humanité .

Car ces bombes, qui contiennent des centaines de billes d’acier aux effets dévastateurs, n’ont pas toutes explosé. Au Laos, on les appelle les "bombies", raconte le journaliste du quotidien fondé par Jean Jaurès. Elles ressemblent à des boules de pétanque, "une véritable passion nationale au Laos ". Il n’est donc pas rare de voir des enfants s’amuser avec ces engins de morts. 50.000 personnes ont été tuées ou blessées depuis 1964.

Que font les Etats-Unis ?

D’après Handicap International, le Congrès américain a débloqué en janvier "un montant de 12 millions de dollars pour la dépollution des restes explosifs de guerre au Laos en 2014, alors même que les bombardements coûtaient chaque jour près de 17 millions de dollars ".