Le "testing" anti-alcool, le preneur d'otages 2.0

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

MARDI 18 OCTOBRE 2011

La revue de presse avec Jean-Christophe Martin... On attend des visiteurs du soir d'un nouveau genre dans les discothèques...

C'était il y a quelques jours à Valenciennes. Des étudiants qui organisaient une soirée dans une discothèque de Valenciennes ont reçu la visite d'un petit comité qui n'était pas là pour faire la fête, mais pour vérifier qu'il n'y avait pas de dérapages liés à l'alcool.

C'était une première, et selon le Figaro, ces actions de testing menées par des associations devraient se multiplier l'année prochaine. Objectif : éviter des drames notamment sur la route, responsabiliser les étudiants en leur rappelant qu'il faut choisir celui qui ne boira pas d'alcool s'il est le conducteur, et responsabiliser les organisateurs, en leur rappelant que leur responsabilité peut être engagée en cas d'accident si par exemple ils ne respectent pas l'interdiction des "open bars".

La prise d'otages hier à Paris dans une agence de Pôle Emploi a été l'occasion d'une première très commentée sur internet...

Une affaire qui intéresse même le New York Times qui lui consacre un billet sur un de ses blogs... Hier à la mi-journée, le preneur d'otages téléphone à rue89, et le site d'information se met à twitter la prise d'otages en direct.

Le preneur d'otages n'a pas appelé les journaux, les radios ou les télés, il a préféré appeler rue89, pourquoi, pour être sûr de passer au 20 heures... Pour Pierre Haski de rue89 qui était au bout du fil, cette approche de la médiatisation est révélatrice de notre époque, au point que sur Twitter hier on parlait du preneur d'otages 2.0, conscient du poids et de la force d'internet pour se faire entendre.

Reste une question très débattue sur le rôle de rue89...

Pierre Haski a-t-il eu raison de répondre au preneur d'otages, de le garder en ligne, et au-delà, a-t-il eu raison de twitter une partie de ses échanges au risque de créer un précédent et de donner des idées à d'autres, débat à retrouver sur les réseaux sociaux...

Un internaute confie sur Twitter son impression que l'otage, c'était Pierre Haski. Fallait-il ou pas rester en ligne et relayer le discours du preneur d'otages, Pierre Haski affirme que confronté à l'urgence, il a voulu maintenir un dialogue pour faire baisser la tension, ce qui s'est finalement produit. Des internautes font remarquer que si l'affaire avait mal tourné, la question se poserait sans doute autrement.

=====================================================

9H17 : L’hyper revue de presse

Avec , et Julien Moch

A la une de la presse :

Et si Van Gogh avait été assassiné... Le Figaro refait l'histoire en présentant la thèse de deux chercheurs américains qui viennent de publier une nouvelle biographie du peintre. Depuis 121 ans, la version officielle de la mort de Van Gogh, c'est le suicide, mais pas pour Steven Naifeh et Gregory White Smith.

Après dix ans d'une enquête minutieuse sur les archives et les témoignages de l'époque, ils affirment que le peintre aurait été tué d'un coup de feu par deux adolescents, deux frères, une sorte d'accident malheureux... Van Gogh, qui n'était pas mort sur le coup, aurait décidé de les protéger et de jouer le martyr... Une hypothèse qui - si elle est la bonne - bouleverserait l'histoire de l'un des peintres les plus célébrés au monde.

Sinon, à la une, la politique : dans Libération, le plan anti-Hollande de l'Elysée, avec au programme occupation du terrain médiatique et renouvellement de l'équipe de campagne, c'est aussi la une du Figaro, l'UMP qui lance l'offensive contre Hollande... Etienne Mougeotte monte au créneau pour l'occasion dans l'éditorial : Hollande, l'homme du XXième siècle, enveloppé dans un parfum de 1981, et au Figaro, 1981 sent beaucoup trop la rose pour sentir vraiment bon...

Deux invités dans l'hyper revue de presse :

  • Pierre Haski de rue89, il nous dira comment il a vécu la prise d'otages hier à Paris, c'est à lui que le preneur d'otages a voulu parler pour se faire entendre. Une prise d'otages twittée en direct sur rue89 hier, avant la reddition du preneur d'otages.

  • Céline Lis, directrice de la rédaction de Rose magazine, un nouveau semestriel gratuit distribué notamment dans les hôpitaux. Il se donne pour ambition d'améliorer au quotidien la vie des femmes atteintes d'un cancer.


    L'actualité du Web

    Le making of de "Polisse"

    Le choix du matin sur Internet, c'est le making of du film "Polisse". Récompensé par le Prix du jury à Cannes, le nouveau long-métrage de Maïwenn sort demain au cinéma, et sur le Web, pas besoin d'attendre la sortie du DVD pour se glisser dans les coulisses du film…

Bande-annonce de Polisse, de Maïwennpar telerama

Sur le site de l'Express ou sur Commeaucinema.com, vous pouvez regarder le making of de certaines scènes de Polisse. Comme cette perquisition dans un camp Rom. L'Express parle de "tournage hors norme pour les acteurs et Maïwenn la réalisatrice".

Polisse sur Comme Au Cinema

Vous le savez, le making of est aussi un exercice promo, souvent lisse et assez convenu, mais là, comme le signale Commeaucinema.com, vous pénétrez vraiment le quotidien d'un tournage, avec ses doutes, des images rarement présentées dans les making of.

Polisse sur Comme Au Cinema

"Polisse" de Maïwenn, avec Karine Viard, Marina Foïs, Joey Star et plein d'autres, c'est demain au cinéma et dès maintenant sur le Web

Message à caractère informatif

Attention : point vocabulaire et respect de la langue française. La Commission Nationale de Terminologie et de Néologie nous parle lipdub, cosplay et DJ.

Je vous arrête tout de suite Julien, il va falloir remettre de l'ordre dans cette Hyper revue de presse !

Le site écrans.fr est très clair à ce sujet. Fini les vidéos de lipdub que vous matez en secret au bureau, maintenant, vous allez dire "mimoclips". Pour qu'il n'y ait pas de débat, sachez qu'il s'agit là d'une 'interprétation mimée, sur un vidéogramme, d’une bande-son préexistante".

Jean-Christophe, terminés vos concours de Cosplay à Japan Expo où vous vous déguisez en Super Mario, vous participez désormais à une Costumade.

Et si par malheur, vous nous dites que vous allez "faire le DJ" à un mariage ce week-end... Non non non, vous serez le platiniste de la soirée et rien d'autre.

Toutes ces nouveautés et bien d'autres sont publiées sur le site du Journal Officiel

2 cadeaux bonus :

Le désormais célèbre Mimoclip de l'UMP qui a rendu célèbre cette pratique autrefois réservée à des étudiants qui voulaient dire au monde entier combien ils aiment étudier dans leur école.

Et le Mimoclip qui enregistre pas loin de 10 millions de vues... Celui des étudiants mentionnés plus haut...

=====================================================

10H12 : En direct avec la Provence

Avec Philippe Larue de la Provence. A la une : l'arrêté anti-mendicité qui fait débat à Marseille.

Vous êtes à nouveau en ligne