Le super-virus-de-la-mort-qui-tue

Le virus le plus dangereux du monde créé de toutes pièces aux Pays-Bas. Egalement au sommaire, les suites du sommet franco-allemand, avec à la clé un accord sous le signe du compromis pour "refonder l'Europe".

L'Hyper revue de presse

Ce matin, avec , et .

A la Une : le sommet franco-allemand sous le signe du compromis,  et le virus le plus dangereux du monde créé par des chercheurs aux Pays-Bas.

2 invités dans l'hyper revue de presse :

 - Frédéric Taddéï , directeur éditorial du nouveau site Newsring, un site de débats en ligne...

 - Lucie Morillon de Reporters sans Frontières, pour évoquer la liberté d'expression en Russie où des sites d'information ont été bloqués dimanche, le jour des législatives.L'actualité du Web

Newsring.fr : inventer le débat sur le Web

Un nouvel arrivant dans la sphère des sites français qui
traitent d'actualité. Newsring.fr a été lancé hier après midi. La proposition
ET la promesse du site : faites progresser le débat.

Le débat, c'est le positionnement de Newsring. Nous n'avons
pas à faire ici à un nouveau site d'information traditionnel, mais à un site
qui proposent aux internautes de confronter leurs idées, leurs points de vue,
en réaction à un fait d'actualité.

Une question type "l'avenir de la France passe-t-il par
l'Allemagne"
ou "La Russie peut-elle se passer d'un président
autoritaire"
ou "Pour ou contre l'Autolib à Paris". Vous
répondez par oui ou par non, pour ou contre. Vous bénéficiez d'un rappel du
contexte du sujet que vous avez choisi, Et vous pouvez ensuite étoffer votre réponse,
débattre avec les autres contributeurs, et dans certains cas, avoir un instantané
d'un débat en cours
, avec les principaux arguments des pros et des antis et des
statistiques sur les votes.

Inventer le débat sur le Web, c'est l'ambition de ce site,
revendiquée par son directeur éditorial, Frédéric Taddeï, qui vous souhaite la
bienvenue sur le site depuis hier
, et qui est l'invité de l'Hyper revue de
presse ce matin. 

"House Of The Rising Sun (old school computer remix)"

Le coup de cœur ce matin sur le Web, c'est cette création
sonore 100% geek dénichée par le site Gizmodo.

"House of the Rising Sun", c'est l'un des titres les plus connus du groupe The Animals, dans sa version "old school computer remix"

Une création à écouter
et à regarder sur YouTube, signée BD594, connu pour ses divers habiles
bidouillages informatiques à base de robots et de vieux ordinateurs.

Pour cette nouvelle création, le groupe est constitué d'un Atari
800XL
de 1983 et d'un Oscilloscope pour faire l'orgue. D'un ordinateur Texas Instrument
99/4A
pour la guitare, d'un disque dur ouvert avec tête de lecture apparente pour
la batterie et la cymbale. Le chant est assuré par une imprante HP Scanjet 3P
avec carte Adaptec SCSI et un ordinateur tournant sous Ubuntu v9.10 OS.

Maintenant que vous connaissez les compétences de l'artiste,
il attend vos recommandations pour une prochaine reprise, avec un titre plus contemporain, sur sa chaîne YouTube.

L'ouverture des données publiques sur data.gouv.fr

Le choix ce matin sur le Web, c'est le site data.gouv.fr, la
plateforme française d'ouverture des données publiques.

Des données publiques sur les accidents de la route, sur la
qualité de l'air
, ou sur le projet du budget de l'état pour 2012. C'est ce que vous trouverez sur ce
portail data.gouv.fr. Lancé depuis hier en version Béta. Vous pourrez y télécharger gratuitement plusieurs
milliers de fiches.

Comme le rappelle le site Ecrans.fr, ces données étaient
autrefois dispersées, ou alors disponibles sur des sites partiellement payants,
avec des données très chères, comme la base des établissements scolaires
français licenciée 120.000€  par an par
le ministère de l'éducation. Nous vous recommandons la lecture de l'article
très complet d'Ecrans.fr
sur le sujet, qui revient notamment sur la démarche
d'ouverture de ces données publiques menée par le collectif Regards Citoyens
avec le site nosdonnées.fr.

C'est une véritable avancée pour la citoyenneté en ligne, même
si le site est encore loin d'être complet. Objectif déclaré : rendre la
plateforme "opérationnelle pour la fin de l'année".

Question posée par Ecrans, que vont faire le public et les
entreprises de ces données ? Une carte des violences comme la Grande Bretagne ?
Ou comme le Canada, pays déjà très en avance sur l'ouverture des données
publiques, une carte sur la qualité de l'eau et de l'air ? Reste que l'ouverture
des données est toujours une avancée pour un fonctionnement démocratique plus
transparent. 

La revue de presse et du Web

 

 

 

La revue de presse et d'internet... On joue à se faire peur à la Une du Parisien ce matin...

Avec une drôle de bestiole censée faire froid dans le dos : c'est un supervirus qui se balade à la Une du Parisien et d'Aujourd'hui en France, présenté comme le virus le plus dangereux du monde, les plus jeunes diraient que c'est le "supervirus de la mort qui tue". Déjà qu'on avait la crise, il ne manquait plus que ça...

Dans le rôle des apprentis-sorciers, des scientifiques néerlandais. En travaillant sur le virus de la grippe aviaire pour mieux le contrer, ces chercheurs ont en fait créé un nouveau virus de la grippe, en trafiquant les gènes du virus H5N1. Résultat de l'expérience : un nouveau virus extrêmement contagieux qui se transmet non pas de l'animal à l'homme mais d'homme à homme. En gros, un virus qui se transmet aussi facilement que celui de la grippe saisonnière, mais en bien plus mortel.

Ce virus, potentiellement l'un des plus dangereux jamais créé de toutes pièces, serait capable d'exterminer la moitié de l'humanité... Il est donc gardé au milieu d'un luxe de précaution dans le bunker d'un très sérieux centre médical de Rotterdam.

Avant de contaminer la Une du Parisien, le monstre viral avait déjà contaminé internet depuis quelques jours. Si on en parle autant, c'est parce que les autorités sanitaires américaines se sont emparées du sujet. Elles ont demandé que la publication des travaux des chercheurs, initialement prévue dans le magazine Science, soit bloquée, par crainte que les secrets du super virus ne tombent entre des mains malveillantes, pour fabriquer par exemple une redoutable arme biologique.

 

 

A la Une ce matin, il y a aussi les suites du sommet franco-allemand...

Un accord sous le signe du compromis : le mot revient souvent dans la presse comme dans Sud Ouest et dans la Montagne.
 
La zone euro à l'heure de la discipine : c'est ce que retient la Croix... La discipline avec la généralisation de la règle d'or, comme le souligne Libération, et pour l'Humanité qui au contraire s'en indigne, c'est l'assurance de la mise en pièces du modèle social français.

L'enjeu est ailleurs pour le Figaro : refonder l'Europe, c'est le titre du Figaro pour définir l'enjeu de l'accord Sarkozy-Merkel. Pour Pierre Rousselin dans le Figaro, ce n'est pas seulement une étape de plus dans l'interminable feuilleton de la crise, mais l'amorce d'une véritable refondation de l'Europe à marche forcée...

Libération parle de son côté de mariage de raison avec à la Une la photo du couple franco-allemand Sarkozy-Merkel, Libération qui voit comme le Figaro des bonnes nouvelles dans l'accord arraché hier soir entre Paris et Berlin. Avec un gros bémol quand même pour Vincent Giret dans Libération : à l'heure où la récession se profile, il ne suffit pas de rassurer les marchés, il faudrait aussi, dit-il, penser à rassurer les peuples.

Pendant qu'on parle de dégrader la note de la France, les bas salaires sont eux aussi en train de se dégrader tout seuls...

Des grilles de salaires obsolètes pour plus d'un employé sur deux : les Echos dévoilent des chiffres de la Direction générale du travail qui relève discrètement l'une des conséquences passée inaperçue après la récente revalorisation du SMIC.

Avant cette revalorisation début décembre, seuls 9 pour cent des salariés travaillaient dans une branche dont la grille démarrait en dessous du SMIC. Depuis et d'un seul coup, par effet mécanique de la hausse du SMIC, ces salariés sont redevenus majoritaires. Pas de conséquence directe pour ces salariés, la loi interdit de rémunérer un salarié en-dessous du SMIC, en revanche, cette situation provoque un écrasement général des grilles et réduit d'autant les perspectives d'évolution.

La presse à la Une

 

 

 

 

A la une de Midi Libre : un espoir pour sauver les huîtres de l'étang de Thau, et donc pour sauver la filière et les producteurs. Des producteurs menacés par la surmortalité des naissains, jusqu'à 90 pour cent de pertes.

 

 

 

 

 

Les producteurs d'huîtres sont très inquiets depuis des années face à des calamités qui menacent régulièrement la production. Hier, il y avait une réunion importante, avec - enfin - un vrai projet pour sauver les huîtres. Mais la facture s'annonce lourde, "les huîtres sauvées, mais à quel prix ?", c'est la une de Midi Libre. Explications avec François Martin, rédacteur en chef.

 

 

 

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne