Le pape François pousse l'Eglise au changement

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le pape François qui s'est dévoilé dans une très longue interview, accordée à une revue jésuite italienne La Civiltà cattolica.

Le pape François veut changer l'Eglise catholique. En résumé pour lui le premier rôle de l'Eglise n'est pas de dire aux gens comment ils doivent vivre. C'est de les écouter, de les accompagner. C'est dit-il, "de réchauffer le cœur des fidèles ".

Il n'avait rien dit sur l'avortement, par exemple, depuis 6 mois, depuis son élection. C'était volontaire. Selon lui l'Eglise doit être moins "obsédée" par la morale. "L'Eglise s'est parfois laissé enfermer dans des petits préceptes " dit-il. "Le plus important est le message de l'évangile. " "Nous ne pouvons pas insister, seulement, sur les questions liées à l'avortement, au mariage homosexuel, et à l'utilisation de méthodes contraceptives ".

Concernant l'homosexualité, il estime que ça n'est pas à lui de juger et que les gens sont libres. "Dieu dans la création nous a rendus libres : l'ingérence spirituelle dans la vie des personnes n'est pas possible. "

Alors bizarrement ce matin, la presse française ne semble pas très inspirée par le sujet. Pas un mot dans Libération et pas un mot non plus sur Libération.fr. Le Figaro fait une pleine page, avec des extraits, mais sans mettre en avant l'essentiel. Le titre du Figaro est une citation où le pape, parle de lui : "Je suis un pécheur, un peu rusé ".

De son côté évidement le quotidien catholiqueLa Croix y consacre quatre pages. Mais c'est le Herald Tribune , la version monde, du New-York Times qui insiste le mieux sur cette volonté de changement. Il en fait sa une. Avec ce titre : "Ouvertement, le Pape pousse pour changer l'Eglise " (Bluntly, Pope pushes shift in church). L'International Herald Tribune estime que cette interview pourrait avoir des répercussions, à travers le monde, sur des évêques et des prêtres qui apparaissent souvent concentrés sur la lutte contre l'avortement ou le mariage homosexuel. Un mot au passage, sur le Herald Tribune . C'est un quotidien en anglais, international, et qui est basé en France depuis 125 ans. Ses locaux sont aujourd'hui à Courbevoie à la Défense.

Lire l'entretien du pape François.

L'image du jour , vous allez la voir dans le supplément magazine vendu avec Le Parisien Aujourd'hui-en-France : un combattant, un djihadiste, positionne son mortier. Pour trouver le bon angle de tir, il utilise un Ipad. Image surprenante, ce contraste entre la guerre et un objet occidental qui nous est familier. Cela nous rappelle que ces djihadistes utilisent eux-aussi, les nouvelles technologies et Twitter ou Facebook, pour communiquer.