Le Net mobilisé pour une caissière, le sommet jusqu'au bout de la nuit

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La revue de presse et d'internet avec Jean-Christophe Martin... avec pour commencer l'histoire d'une mobilisation sur internet autour du cas d'une caissière de supermarché menacée de licenciement...

JEUDI 27 OCTOBRE 2011

Quand le Net devient le défenseur de la caissière et de l'orphelin : c'est une de ces histoires dont les internautes raffolent... Le blog bigbrowser du monde.fr raconte comment Twitter a bruissé d'indignation toute la journée hier après l'annonce par le Républicain lorrain d'une procédure de licenciement engagée contre une caissière d'un supermarché Cora en Moselle, à Mondelange... Son crime : avoir ramassé un ticket de caisse laissé par un client, avec sur le ticket une réduction pour un fast-food, parce qu'elle pensait à son fils de 8 ans.

La suite : plainte pour vol, suivie d'un interrogatoire de deux heures par les gendarmes, et d'une lettre recommandée pour un entretien préalable avant licenciement. Anne-Marie, au micro de nos confrères de France Bleu Lorraine, vous aviez pu l'entendre dès mardi soir sur France Info. Depuis, son histoire a été relayée par France Inter, par le Républicain lorrain, par lexpress.fr, lefigaro.fr et d'autres et sur les réseaux sociaux... Même la page Facebook du groupe Cora a été envahie de commentaires indignés de clients qui appellent au boycott, Facebook, arme de communication à double tranchant...

Il aura suffi de ces quelques heures de pilonnage virtuel pour faire bouger les choses : hier soir, coup de théâtre, on pouvait lire sur la même page Facebook que la direction de Cora a conscience de l'émotion suscitée par cette affaire et qu'elle a décidé de ne pas poursuivre la procédure engagée contre Anne-Marie.

Sur le site TwitteRadar.com, vous verrez l'historique de cette mobilisation, et comment l'affaire a enflammé les réseaux sociaux hier au fil des heures avec un pic de mobilisation à la mi-journée... Un bloggeur influent, maître Eolas, félicite ironiquement Cora qui vient de s'offrir ce qu'on appelle un bad buzz à 1 million d'euros avec un ticket de réduction à 1 euro.

Une affaire qui a aussi un volet plus politique : l'Est républicain rappelle que la députée PS de Mondelange Aurélie Filippetti a appelé la direction de Cora à mettre fin à une mascarade honteuse au nom du respect de l'action syndicale. Car Anne-Marie, la caissière qui pensait à son fils de 8 ans, est aussi une déléguée syndicale CGT qui dénonce la gestion du personnel chez Cora. Pour la députée PS, il ne faut pas être dupe, derrière cette affaire de ticket de caisse, il y a surtout la volonté de la direction du supermarché de se débarrasser d'une syndicaliste...

L'actualité de la nuit, c'est le sommet de crise à Bruxelles, les toutes premières réactions sur les sites internet des grands journaux étrangers ?

En Italie, ce n'est pas le sort de l'euro qui fait la une du site de la Repubblica, ce qui inquiète les Italiens, c'est d'abord une lettre signée Silvio Berlusconi, sa lettre écrite aux dirigeants européen, cher Herman, cher José-Manuel, avec les engagements italiens à réformer les retraites... Lettre reproduite sur le site de la Repubblica... Bluff, incompréhension, réforme-fantôme, en tout cas voilà en plein sommet de l'euro ce qui continue d'être au coeur du débat dans une Italie minée par la dette, l'Italie l'autre point chaud de l'Europe avec la Grèce...

Le Spiegel allemand raconte lui le grand marchandage du sommet de Bruxelles jusqu'au bout de la nuit... Aux Etats-Unis, le New York Times parle d'un moment crucial dans les efforts pour restaurer la crédibilité de l'euro et pour le New York Times, les dirigeants européens viennent de faire des progrès significatifs grâce à l'accord sur la dette grecque. Accord également mis en avant par le Financial Times, tandis que le Wall Street Journal souligne un premier signe positif : l'euro profite déjà des avancées bruxelloises et se redressait fortement face au dollar sur les places asiatiques cette nuit dès la fin du sommet.

Selon le Guardian anglais qui fait un premier bilan sur son site internet, les investisseurs devraient apprécier les résultats du sommet. Le Guardian qui s'attend à voir la bourse saluer ces avancées dès l'ouverture tout à l'heure sur les marchés européens notamment en Allemagne et en France.

Et chez nous en France les premières réactions sur les sites internet des quotidiens ?

Ce n'est qu'un début souligne le Figaro, qui prévient : il ne faut pas s'attendre à un big bang. Pour lemonde.fr, l'un des tout premiers à commenter les résultats du sommet, les Européens ont seulement évité le pire avec un accord réel mais modeste, mais l'histoire est loin d'être terminée...

Le Parisien et Aujourd'hui en France donnent ce matin une idée de la suite de l'histoire avec ce gros titre que Nicolas Sarkozy aura sûrement l'occasion de commenter ce soir à la télévision : "vers une hausse de la TVA", le Parisien qui évoque les nouvelles recettes à trouver...
Apparemment en fait de nouvelles recettes, on est dans les bonnes vieilles ficelles...

=====================================================

9H17 : L’hyper revue de presse

Avec , et

A la une de la presse et d'internet : le web qui se mobilise pour sauver une caissière du licenciement et les premières réactions après le sommet du bout de la nuit à Bruxelles.

  • Invité de l'Hyper revue de presse : Nicolas Chateauneuf, membre de la Société des Journalistes de France 2. Il nous dira pourquoi la formule retenue pour l'intervention de Nicolas Sarkozy ce soir à la télé fait grincer des dents du côté de France Télévisions.

  • Invité de l'Hyper revue de presse : , responsable du pôle Web d'Arte France pour présenter Code Barre, le premier webdocumentaire mobile.

    Code Barre

    C'est notre coup de cœur ce matin, un webdocumentaire mobile créé par Arte et l'Office National du film du Canada. Ça s'appelle Code Barre.

    Code barre, c'est une nouvelle manière de regarder les objets du quotidien et de découvrir les histoires qu'ils peuvent vous raconter. Un principe inédit, puisqu'il s'agit d'un webdoc mobile, pour savoir comment ça marche, regardez le mode d'emploi

    En tout, 100 récits vidéo sont disponibles, signés par 30 réalisateurs européens et canadiens.

    Vous pouvez télécharger gratuitement l'application pour iPhone.

    La bande-annonce de Code Barre :

=====================================================

10H12 : En direct avec la Provence

Avec Philippe Larue de la Provence. A la une : "un trésor provençal en danger, la lavande". La lavande menacée à la fois par les importations, le dépérissement et les maladies, c'est le sujet d'un documentaire diffusé dans Envoyé spécial ce soir sur France 2.

Vous êtes à nouveau en ligne