Le fiasco du dossier médical informatisé

La création de ce dossier, sorte de carnet de santé informatisé pour chaque français avait été annoncé en mai 2004 par le ministre de la Santé de l'époque, Philippe Douste-Blazy, qui promettait une mise en place généralisée pour 2007. Fin 2013, cela ne marche toujours pas.

En cette fin 2013, ce dossier médical informatisé est toujours en rade,
"en coma dépassé" dit le Canard Enchaîné ce mercredi. L'hebdomadaire qui
souligne que 210 millions d'euros ont été dépensés depuis dix ans pour tenter de
mettre en place ce dossier informatique personnalisé. Et ça ne marche toujours
pas.

En 2009, une Agence des systèmes d'information partagée de santé avait été
créée pour tenter de remettre en ordre ce projet. Bilan, 4 ans plus tard : 400.000 dossiers ouverts mais la plupart sont vides ou en tout cas inutilisés. Le patron
de cette agence vient d'ailleurs de quitter son poste avec en filigrane, dit
le Canard, des soupçons de conflits d'intérêt puisque cet homme avait été le dirigeant d'une société, Santeos, qui a reçu par la
suite une partie des contrats liés au projet de dossier médical.

A l'époque de son lancement, le ministre Philippe Douste-Blazy annonçait
que ce système permettrait d'économiser chaque année 2 milliards et demi
d'euros.

 

Images du jour :

  • Jouer avec un hologramme : technologie mise au point par des ingénieurs japonais

  • Le choix de Polka Magazine : les photographies de Saul Leiter

Avec Dimitri Beck de Polka Magazine.

Vous êtes à nouveau en ligne