La mort du père de la kalachnikov

Dans vos quotidiens ce matin, une avalanche de Père Noël, du chocolat, mais surtout l'histoire du créateur de l'arme la plus écoulée de l'histoire.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Que retenir d'un homme dont l'invention est sans doute la plus meurtriere du XXè siècle ? 

Vos journaux s'interrogent au lendemain de la mort de Mikhaïl Timofeïevitch Kalachnikov , inventeur du plus emblématique des fusils d'assaut, écoulé à près de 100 millions d'exemplaires dans le monde.

►►► A LIRE SUR FRANCE INFO | L'inventeur de la kalachnikov est mort

Pas "responsable" de son utilisation

 Le Parisien/Aujourd'hui en France rappelle que la mitraillette fut l'arme de tous les conflits de la seconde moitié du XXème siècle, même si l'homme ne s'est jamais considéré comme "responsable de l'utilisation de son invention ". 

 Celle-ci remonte à 1947, et Le Figaro de se souvenir que c'est sur son lit d'hôpital, au sortir de la Seconde guerre mondiale, que le mécanicien de char coucha sur papier les traits de cette future machine à tuer. L'Avtomat Kalachnikov ou l'AK-47 était né , une marque "à la notoriété comparable à celle de Coca Cola ", ajoute le Figaro.

Une arme qui ne s'enrayait jamais

Pour comprendre ce succès, il faut lire cet article très fouillé proposé sur le site slate.fr : fiabilité, simplicité, voilà les clés de la réussite d'une arme qui malgré la boue ou le sable ne s'enrayait jamais ou presque.

"Aussi redoutable dans les mains d'un adolescent, d'un militant, d'un braqueur ou d'un membre de guerilla ", la kalachnikov fut autant le symbole de l'anti-impérialisme que celui de la répression violente. Bon marché, résistante, et facile à imiter comme à utiliser, elle ferait presque figure d'arme démocratique. Seule inconnue finalement, le nombre de ses victimes, probablement sans égal, lui aussi...

Autre phénomene mondial : le chocolat

Hermétique à la crise, le chocolat se vend toujours plus année apès année. Rien qu'en France, c'est un marché de 600 millions d'euros sur la seule période des fêtes, nous apprend Les Echos. Le journal économique pose cette question inquiétante : le monde pourrait-il bientôt manquer de cacao ?

►►► A LIRE SUR FRANCE INFO | Zoom sur le chocolat équitable

Avec l'attirance récente des asiatiques pour le carreau de chocolat, les besoins explosent. Mais les stocks mondiaux sont énormes, rassure un trader qui se frotte les mains, car sur les marchés, les prix flambent : les cours du cacao ont augmenté de 25% en 2013.

Le Père Noël existe...

Une
preuve de plus donnée par les autorités
américaines comme le signale Le Figaro : ayant jugé son attelage de rennes en parfaite santé, "le ministère de l'Agriculture
américain a fourni une très officielle autorisation de survol du territoire
" pour le dénommé Santa Claus , résident du pôle Nord.

Du pôle Nord... ou
bien du Groënland, de Laponie voire même de Turquie. Chaque pays a sa version : carte détaillée à retrouver dans les pages du Parisien/Aujourd'hui en France .

Vous êtes à nouveau en ligne