La mauvaise note pour "Saaarkozy", Carlos vote Mélenchon

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

MERCREDI 19 OCTOBRE 2011

La revue de presse avec Jean-Christophe Martin... Les agences de notation à nouveau à la une des quotidiens...

On retourne à l'école, la France retourne à l'école, elle risque la mauvaise note, avertissement lancé à la une du Parisien-Aujourd'hui en France. Le fameux triple A français a donc été placé sous surveillance hier par l'agence Moody's. Est-ce que c'est si grave que ça ? Oui répondent Libération et le Figaro pour des raisons évidemment différentes.

Oui c'est grave pour Libération, c'est une dégradation pour "Saaarkozy", écrit avec trois -A, c'est la une de Libé qui parle de coup dur pour le gouvernement... Tout un symbole : c'est au premier jour d'un périlleux débat budgétaire que les marchés financiers s'invitent dans la campagne présidentielle... Libération qui précise d'une image ce qui vient de se passer : en plaçant la France sous surveillance, Moody's a mis une balle dans le barillet, le tueur est prêt à appuyer sur la gâchette... Une arme dirigée contre l'économie française...

Pour le Figaro aussi, c'est un avertissement à prendre au sérieux, et le Figaro en tire immédiatement une première conclusion, c'est qu'il ne faut pas abandonner la politique de rigueur...

Ce que l'Humanité traduit ainsi : "Main basse sur la présidentielle", Moody's, en jouant la menace d'abaisser la note française, s'invite dans le débat électoral, un soutien à peine déguisé dit l'Huma pour Nicolas Sarkozy et une pression sur les autres candidats...

Des agences régulièrement prises à partie, et pourtant d'autres analyses relativisent ce matin la menace venue des agences...

Un économiste cité dans la Croix : d'abord il souligne qu'il n'y a pas urgence. Si la note française devait être dégradée, ce ne serait pas avant au moins un an... Ensuite les notes des agences sont-elles si décisives voire fatales pour les Etats ? Le Figaro signale que vu de New York, la France a de toute façon déjà basculé dans la catégorie des pays à risques.

Le Monde ajoute lui aussi que les agences sont en réalité presque toujours en retard sur les marchés, des agences au rituel peut-être cynique comme dit Libération, mais des agences qui ne font pas les vainqueurs et les vaincus et qui arrivent simplement après la bataille économique... Bataille qui pour la France est en train de se jouer...

En feuilletant la presse, le terroriste Carlos resurgit dans l'actualité...

Il sera jugé le mois prochain pour complicité d'attentats dans les années 80. Emprisonné à la Santé, il a répondu aux questions de Libération. Une interview entre cynisme et provocation... Il salue à la fois le combat des Indignés et considère Ben Laden comme un exemple à suivre...

Sur sa vie quotidienne en prison, on apprend qu'il suit des cours de philosophie, et il raconte qu'il avait des discussions avec son voisin de cellule à la Santé pendant quatre ans et demi, le violeur de l'Est parisien Guy Georges, qu'il décrit à la fois comme un grand psychopathe et un excellent cuisinier...

Patricia Tourancheau pour Libération lui demande aussi quel candidat il choisirait s'il pouvait voter à la présidentielle... Toujours dans la provocation, il répond que vu l'absence de Jean-Marie le Pen, il donnerait par défaut son vote utile à Mélenchon, et au 2ème tour à la gauche... Cette interview un peu surréaliste de Carlos à lire dans Libération.

=====================================================

9H17 : L’hyper revue de presse

Avec , Anne-Elisabeth Lemoine et

  • A la une de la presse : les menaces sur le triple A de la France, la France qui risque la mauvaise note et une thèse scientifique
    étonnante : le réchauffement climatique entraînerait le rétrécissement des espèces animales, ce qui serait déjà une réalité pour les ours polaires affectés par la fonte de la banquise et la diminution de la taille des poissons.

  • Egalement dans l'hyper revue de presse : Delphine Sureau, corresponsante de France Info à Shangaï. Depuis quelques jours, une vidéo provoque un vaste débat sur l'internet et dans les médias chinois,
    des images révoltantes d'une fillette renversée dans un accident de voiture, abandonnée sur la chaussée sous l'oeil des passants qui n'interviennent pas. Ce qui amène les Chinois à s'interroger sur l'évolution des mentalités en Chine, sur l'individualisme qui se développe dans le pays du collectivisme et sur les dysfonctionnements du système judiciaire.

  • La chronique d'Anne-Elisabeth Lemoine : "Tais-toi, Mathilda !", le libre compte-rendu de lecture du dernier livre "zébré de désirs" signé VGE.

    =====================================================

    10H12 : En direct avec le Figaro

    Avec Lionel Rabiet, directeur du développement au Figaro. A la une : "Ils ont fait la France", la collection de livres inédits coéditée par le Figaro et l'Express, en partenariat avec France Info, une collection dirigée par Max Gallo : aujourd'hui, le tome 2 avec Louis XIV. Max Gallo à retrouver sur France Info où il présente ces grandes figures de l'histoire de France un samedi sur deux à 11H40, 16H15 et 23H45, prochain rendez-vous samedi prochain, le 22 octobre.

Vous êtes à nouveau en ligne