La circulaire-surprise sur la gestation pour autrui et le numéro de l'hiver de XXI

En marge du débat sur le mariage pour tous qui a commencé hier à l'Assemblée, une information qui va relancer le débat sur l'avenir de la famille : une circulaire discrète sur la "gestation pour autrui". Et le magazine "Bretons" a-t-il été censuré ? Il est introuvable après une brève apparition. Également au sommaire, le numéro de l'hiver de XXI.

En marge du débat sur le mariage pour tous qui a commencé hier à l'Assemblée, une information relance le débat sur l'avenir de la famille et provoque déjà beaucoup de réactions depuis ce matin.

Elle est à la Une du Figaro et dans le Parisien et Aujourd'hui en France : une circulaire adressée aux procureurs et publiée très discrètement vendredi par la garde des Sceaux Christiane Taubira recommande de délivrer la nationalité française aux enfants nés à l'étranger d'un père français ayant utilisé la GPA, la gestation pour autrui. Des couples pourront donc aller à l'étranger pratiquer la gestation pour autrui et conforter ensuite à leur retour chez eux une situation qui est illégale en France, où la GPA est interdite. "Hypocrisie " pour le Figaro pour qui c'est une façon de rendre légale une pratique qui ne l'est pas en France.

La disparition d'un magazine dans les maisons de la presse en Bretagne, une affaire largement commentée sur Internet : depuis quelques jours, les lecteurs du magazine Bretons sont en quête de leur mensuel devenu introuvable après une brève apparition. Le site 7seizh.info qui parle "d'affaire Bretons magazine " se demande même si la liberté de la presse n'a pas vécu ces dernières heures en Bretagne.

L'invité de l'Hyper revue de presse : Patrick de Saint-Exupéry, le rédacteur en chef de la revue XXI, pour feuilleter le numéro de l'hiver de XXI, en partenariat avec France Info.

Vous êtes à nouveau en ligne