La campagne Balladur en 95 : "Une belle entourloupe"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Questions sur des campagnes présidentielles avec deux Unes du jour : "Témoignage choc sur l'argent de Balladur", "Sarkozy en campagne, candidat aux frais de la princesse". Egalement au sommaire, un nouvel espoir thérapeutique pour les maladies auto-immunes, notamment diabète et sclérose en plaque. Et Brassens interdit d'église, toujours pas en odeur de sainteté 30 ans après sa mort.

A la Une : questions sur des comptes de campagnes présidentielles, et l'union sacrée des banques .

La mobilisation des banques centrales : mobilisation mondiale, c'est le dossier très complet des Echos pour comprendre ce qui est en train de se jouer sur le front des marchés, c'est aussi la une du Figaro et de l'International Herald Tribune, les banques centrales au secours de l'Europe, la Tribune parle d'union sacrée...
L'Humanité est allé voir comment l'Allemagne vit la crise avec ce titre de l'Huma, "les Allemands n'en peuvent plus du modèle Merkel". L'Humanité s'appuie sur une enquête de l'Ifop pour montrer à quel point selon l'Huma le système allemand présenté comme un modèle en France est rejeté par une large majorité de citoyens allemands.
Une autre façon de parler de la crise cette fois dans la Croix, avec des pistes pour agir face à la crise... La Croix fait la liste de ce que les citoyens peuvent encore faire pour réagir, l'investissement de proximité par exemple pour soutenir et voir grandir des projets à taille humaine créateurs d'emploi, ou encore autre exemple tout ce qui peut se faire autour de la consommation responsable.

L'Invité de l'Hyper revue de presse : Jacques Dupont , qui signe dans le Point le dossier "Spécial champagne", un guide des vignerons et tous les conseils pour choisir les meilleures bulles pour les fêtes...

L'actualité du Web

Mémoires de Trans

Début aujourd'hui de la 33ème édition des
Rencontres Trans Musicales de Rennes
. L'édition 2012 de ce festival se
distingue encore par sa volonté de défricher de nouveaux terrains musicaux.
C'est le crédo - depuis toujours - des Trans.

Le site Mémoires de Trans vous propose une plongée numérique dans les archives des Trans de 1979 à
1993, pour l'instant.

Des photos et des vidéos, de TV Rennes ou des archives de
l'INA. Des concerts, des interviews et des reportages. Comme ici, avec Hervé
Bordier, fondateur du festival, interviewé en 1979
. On parle modèle économique…

Il y a aussi le digne ambassadeur de la pop rennaise,
Etienne Daho, qui se souvient, à peu près, de ses premières prestations aux
Trans il y a une trentaine d'années…

 

Pour tout savoir sur l'histoire des Trans Msicales de
Rennes, rendez vous sur Mémoire de Trans et pour l'édition 2012, ne ratez
pas les reportages et le journal de la musique de Marion Bernard sur France
Info.

The British Newspaper Archive

300 ans d'archives de journaux consultables sur le Net,
c'est au Royaume Uni que ça se passe, sur le site de la British Library.

Projet titanesque que ce site Internet : the British
Newspaper Archive.
Rendre disponible plus de 65 millions d'articles de journaux
britanniques de ces 300 dernières années.

Plus de 3 millions de pages scannées et transcrites sont
déjà disponibles sur le site. Vous pouvez effectuer des recherches par époque,
ville ou régions pour avoir accès à la presse locale comme les articles de la
Royal Cornwall Gazette à partir de 1812.

Le site est très partiellement gratuit, 3 formules
d'abonnement sont proposées
allant de 48h au forfait illimité, vraiment pas
donné, près de 100€. Mais chaque jour,
vous pouvez accéder à une sélection d'archives gratuites, des articles qui
traitent des grands événements historiques, comme la bataille de Waterloo dans
un numéro du Cambridge Chronicle and Journal de 1815
.

La revue de presse et du web

 

 

 

On reparle beaucoup dans les journaux des comptes de campagne pour la présidentielle...

Le futur candidat Sarkozy est-il en train de financer sa campagne présidentielle sur le budget de l'Elysée et donc aux frais du contribuable ? Le PS veut saisir la commission des comptes de campagne, et le président de cette commission répond dans Libération : non, pour le code électoral, Nicolas Sarkozy n'est pas en campagne.

La question est quand même posée ce matin dans Libération qui a ce titre à la Une : "Sarkozy candidat en campagne aux frais de la princesse", car pour Libération, au-delà d'une ambiguïté artificielle et volontaire, le chef de l'Etat profite en réalité de ses déplacements de président pour enfiler ses habits électoraux.

Une autre campagne présidentielle, et une autre polémique qui resurgit, cette fois autour des comptes de campagne d'Edouard Balladur en 1995...

"Un témoignage choc sur l'argent de Balladur", c'est ce que promet la Une du Parisien-Aujourd'hui en France... Jacques Robert, un ancien membre du Conseil constitutionnel, détaille la façon dont les comptes de campagne d'Edouard Balladur ont été validés après la présidentielle de 95. Un entretien exclusif annonce le Parisien.

Pourtant Jacques Robert avait déjà fait des confidences, c'était dans un reportage diffusé en septembre dans le 20 heures de TF1. Reportage jugé sans doute gênant à l'époque, il avait d'abord été déprogrammé à la dernière minute avant d'être finalement diffusé le lendemain. Il en ressortait que les comptes de la campagne Balladur avaient été validés malgré des irrégularités, cette petite cuisine pas très ragoûtante du Conseil constitutionnel a déjà été racontée dans le Monde, sur mediapart ou encore Arrêt sur images.

Mais Jacques Robert, cet ancien membre du Conseil constitutionnel, est particulièrement clair ce matin dans le Parisien et Aujourd'hui en France. Il affirme que pour valider les comptes d'Edouard Balladur, le droit a été "tordu".

Au centre des débats des Sages à l'époque, les fameux 10 millions de francs d'origine inconnue, aujourd'hui suspectés rappelle le Parisien d'être au coeur de l'affaire Karachi. Officiellement, cet argent avait été obtenu par la vente de tee-shirts. Commentaire de Jacques Robert : "on s'est tous dit que Balladur se fichait de nous".

Finalement, les Sages ferment les yeux, les comptes sont validés et, c'est toujours Jacques Robert qui parle, "la raison d'Etat l'a emporté sur le droit" pour ce qu'il appelle "une belle entourloupe"...

 

Du côté de la médecine, une découverte prometteuse...

Un nouvel espoir thérapeutique pour la sclérose en plaques et le diabète : c'est le Figaro qui l'affirme... Deux professeurs français, David Klatzmann, co-découvreur du virus du sida, et son confrère de la Pitiét-Salpêtrière, Patrice Cacoub, y travaillent depuis des années et ils publient leurs résultats aujourd'hui dans la presse spécialisée.

Martine Perez parle dans le Figaro de résultats époustouflants. Tous les malades traités dans le cadre des essais cliniques ont répondu au traitement. Dans un premier temps et avant des tests plus larges, 10 personnes atteintes d'une maladie auto-immune rare ont pu être guéries.

Un espoir qui concerne non seulement la sclérose ou le diabète, mais aussi par exemple la polyarthrite. Le Figaro souligne que c'est la raison pour laquelle cet espoir semble si prometteur, car les travaux dévoilés aujourd'hui ouvrent une voie qui concerne l'ensemble de ces maladies qu'on appelle auto-immunes, maladies redoutables et qui touchent des centaines de milliers de personnes.

30 ans après sa mort, Brassens n'est toujours pas en odeur de sainteté...

On fêtait les 30 ans de sa mort il y a un mois, mais Brassens est toujours bien vivant : la preuve, il vient d'être interdit d'église...                                                   

C'est à lire sur midilibre.fr : on devait entendre des chansons de Brassens dimanche à l'église de Saint-Laurent-des-Arbres dans le Gard pour le concert de la Saint-Nicolas, mais les organisateurs du concert du côté de l'Office du tourisme ont été priés d'aller "bouffer du curé" avec Brassens ailleurs...

Le curé de l'église qui dénonce l'anticléricalisme du poète... Les organisateurs avaient pourtant promis de ne pas faire jouer les chansons les plus mécréantes comme "Tempête dans un bénitier"...

Mais pour les organisateurs, l'intégrisme et le retour de la censure ne supportent tout simplement pas les textes d'un humaniste certes libertaire mais qui est avant tout un de nos grands poètes...

La presse à la Une

 

 

 

A la une du numéro de décembre-janvier de Lire qui vient de paraître, les 20 meilleurs livres de l'année, en partenariat avec France Info et un "Spécial beaux livres". Lire qui lance une nouvelle formule avec l'ambition de devenir le "GPS" du livre, pour mieux aider ses lecteurs à se repérer dans la jungle de l'édition.